Evol, les idoles de Claire Croizé manquent de rythme au Théâtre de la Bastille

18 octobre 2018 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

S’attaquer à Rilke et à Bowie, cela donne un programme très alléchant. Mais la chorégraphe belge offre un travail non abouti sur l’individualité du danseur.