Corinne Hadjadj, assistante artistique pour des compagnies de danse contemporaine mais encore ?

26 octobre 2017 Par
Vincent Fournout
| 0 commentaires

Le dossier Métiers de Toute La Culture met en lumière des intervenants habituellement dans l’ombre du secteur culturel. Dévoiler ainsi des mécanismes de création collectif, identifier les rapprochements prolifiques entre ceux qui rendent possible au quotidien la production culturelle. Corinne Hadjadj intervient dans le secteur de la danse contemporaine depuis de nombreuses années. Elle est assistante artistique de chorégraphes comme Françoise Tartinville (Compagnie Atmen) et Philippe Ménard c’est à dire qu’elle les aide à accoucher leur création. Nous avons eu envie de comprendre comment on devient assistante artistique et ce que cela voulait dire… Tout mais pas n’importe quoi et surtout une fonction essentielle du processus de création, celui (ou celle en l’occurrence) qui porte un regard extérieur.
corinne-hadjadj corinne-hadjadj-2 corinne-hadjadj-3

Corinne a un parcours très riche à la frontière de l’art et de la danse contemporaine où elle a d’abord pris son mouvement d’envol (en italique ce sont ses mots à elle) en tant qu’interprète. Comme souvent dans ce secteur – aux budgets maigrelets et à l’utilité sociale massive – les actions culturelles (abrégées en actions cul :) auprès de collèges, lycées et institutions diverses nourrissent aussi sa démarche. Elle obtient le diplôme d’État de professeur en danse contemporaine puis passe à la chorégraphie et cofonde la compagnie Hop la ! nous Vivons. Elle intervient ensuite comme créatrice de performances avec des artistes reconnus comme Julia Boix Vives et Jesus Gonzales de Armas. Le décès brutal de ce dernier en 2002, la veille de la première d’une performance, marqua un tournant dans la vie dansée de Corinne qui dit alors je ne veux plus danser, je ne veux plus chorégraphier.

Alors quoi ? Il s’agit désormais de continuer le mouvement mais autrement. D’abord coordinatrice des actions culturelles pour les Journées Danse Dense puis pour le festival Concordan(s)e qu’elle accompagne toujours. Corinne invente ensuite son métier d’assistante artistique qui dans le théâtre s’appelle dramaturge / conseiller dramaturgique, qui dans le cinéma s’appelle Script doctor, bref celui qui porte un regard extérieur bienveillant, mais dans la danse contemporaine cela n’a pas vraiment de nom et Corinne est discrète.

Concrètement Corinne Hadjadj intervient soit dans la durée, soit en one shot pour aider le chorégraphe. En fonction des attentes de ce dernier, elle est coach, accoucheuse, maman, consultante artistique, psy, … Elle apporte un regard rassurant et nourri de la légitimité de son parcours pour aider le créateur à vérifier ses hypothèses artistiques et à dénouer des problèmes. Elle est aussi un maillon important avec d’autres protagonistes du processus créatif. Au fond, elle aime à se définir comme un ET entre le chorégraphe, les danseurs, les différents intervenants d’une compagnie voire au-delà dans l’écosystème culturel en relation parfois décisive avec les programmateurs et les institutions.

Visuels : Corinne Hadjadj