[BERLIN] Avec « nicht schlafen », Platel tient son public éveillé

25 janvier 2017 Par
Samuel Petit
| 0 commentaires

À la Haus der Berliner Festspiele, Alain Platel et sa compagnie Les Ballets C de la B sondent avec réussite les origines de l’humanité, entre collectif et individualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *