[Avignon In & Off ] Les coups de Cœur de la rédaction 

1 août 2016 Par admin | 0 commentaires

Voila c’est fini… Nous avons demandé à chaque rédacteur de donner trois coups de cœur à puiser dans la longue liste de spectacles vus au Festival d’Avignon et au Off d’Avignon. Souvent on a triché et on en a plutôt livré quatre ou cinq. A l’année prochaine Avignon !

David Rofé-Sarfati 

Pas simple de sélectionner le TOP 3 . Certaines pièces ont déjà rencontré un immense succès et jouent complet depuis les premiers jours du OFF. D’autres dissimulent en germe leur qualité mais dans des propositions mal abouties ou des budgets trop serrés. Ainsi on ne parlera pas du KNOCK en devenir de Nikson Pitaqaj qui aurait mérité mieux, du magnifique PompierS avec William Mesguich ou du Grisélidis de Zahonero qui n’ont pas besoin de podium. J’ai retenu des pièces création OFF 2016, des troupes audacieuses et à l’esprit vif dont on se tiendra informés avec envie de la suite.

A suivre donc :

La troupe BY COLLECTIF adapte Yvonne Princesse de Gascogne dans une lecture trangressive mais contributive ( critique ici)
La compagnie des Entichés pour une pièce sur l’actuel des réfugiés échappe au docu-fiction grâce à l’engagement des comédiens ( critique ici )

La troupe du théâtre de la grimace relit et nous restitue la force du classique « Sur les valises » de Hanokh Levin ( critique ici

Ajoutons à ce top 3 deux Oneman dont on applaudit et c’est heureux un vrai contenu : Olivia Moore et Riton Liebman.

Amélie Blaustein Niddam

Dans mon top trois, la première place est facile. Elle revient à Krystian Lupa et son chef d’oeuvre absolu, Place des Héros. Après ça se complique. Comment départager Fc Bergman, Marie Chouinard, Lisbeth Gruwez ?  Bon, si vraiment il faut jouer, alors je triche ! En 2 je place Fc Bergman pour leur performance grande gueule. Et en 3 je met ex-æquo Sofia Jupither et son 20 november prémonitoire, les pas cassés de Marie Chouinard et les angoisses libératrices de Lisbeth Gruwetz

Fiona Dubois

Tout en haut de mon top 3, il y a le coup de maître de Paula Giusti : un formidable « Révizor » de Gogol, tout en fantaisie burlesque. On ne manquera pas de suivre à l’avenir le travail de la Compagnie Toda via Theatro qui nous a convaincu par ce sans-faute. La deuxième place sur mon podium, c’est sans hésiter Alain Timàr et sa mise en scène de « Les Bêtes » de Chérif Ghattas qui la remporte, suivi de Arnaud Anckaert pour le rock ‘n’ roll de son « Revolt. She said. Revolt again« . C’est toute la grandeur du festival d’Avignon que l’on peut voir dans la qualité de ces trois mises en scène, quoique bien entendu, un top 3 ne suffit pas.

Visuel : Place des héros © D. Matvejevas


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: