Le sacre de Natacha Atlas au Trianon

26 février 2016 Par
Hassina Mechaï
| 0 commentaires

Il fallait au moins le Trianon, bel écrin de velours rouge, de lustres ombrés et de sculptures rococo pour accueillir avec l’éclat qui se devait la seule scène parisienne de la chanteuse anglo-égyptienne. Natacha Atlas y a présenté son nouvel album, Myriam Road, album porté, composé, arrangé par le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf. Loin de l’univers électro-pop orientalisant auquel elle nous avait habitués, cet album avait signé son entrée réussie dans le Jazz.