[CLIP ] Will.I.Am déclare sa flamme à Mona Lisa

13 avril 2016 Par Amel Bouziani | 0 commentaires

Le compositeur-interprète américain, Will.I.Am a pris possession du Louvre afin de dévoiler un clip et un documentaire lancés en exclu sur dailymotion depuis 20h !

Will.I.Am a mis à l’honneur le musée du Louvre avec son clip Mona Lisa Smile en ft. avec Nicole Scherzinger qui incarne Mona Lisa, réalisé par Michael Jurkovac. L’ex-Black Eyed Peas s’est incrusté dans différents grands tableaux en prenant la place de grands hommes tels que Napoléon III, Henri IV ou lors de grands événements comme le tableau de Delacroix, La Liberté guidant le Peuple. Ce projet Mona Lisa Smile a vu le jour cinq ans en arrière, après un concert des Black Eyed Peas, Will.I.Am, à une heure du matin, s’installe près de la Joconde et compose à la guitare la chanson. Une association surprenante voit le jour et il aura fallu plus de trois ans à cette collaboration inédite pour se concrétiser !

Et voici « l’oeuvre d’art », le clip « Monna Lisa Smile » 


Will.i.am – Mona Lisa Smile ft. Nicole Scherzinger par louvre

Il s’agit d’une déclaration d’amour à Mona Lisa, mais aussi de l’Art en entier. La musique confronte le présent par ces sons électroniques, le chant hip hop mais aussi le passé avec une guitare acoustique, des airs orientaux et la voix envoûtante de Nicole. Au passage, la chanson est disponible sur son album #WillPower.

Un grand amoureux de l’Art

Musique, technologie et Renaissance sont ses trois grands amours. Fasciné par les oeuvres d’art de Léonard Di Vinci, il en a fait de Mona Lisa, sa muse. La Renaissance est un courant emblématique pour lui, son préféré car sciences, technologies, peinture, créativité, tous coïncident et collaborent ensemble. Une nouvelle facette de cet artiste accompli se dévoile : DJ, musicien, auteur-compositeur, rappeur, chanteur et producteur, il rajoute ainsi artiste peintre dans son palmarès. Dans le documentaire qui suit le clip, plusieurs thèmes sont retracés : la créativité au 18ème siècle, les meubles de Marie-Antoinette, les objets scientifiques dont le Globe a suscité un très grand intérêt pour Will.I.Am. On le voit au côté du conservateur spécialiste du XVIIIeme siècle monsieur  Dassas ou David Rowan. L’artiste américain demeure un grand passionné tout en long du film et éternel nostalgique des oeuvres du passé.

Son histoire d’amour avec le Louvre remonte à 2000, lorsqu’il le visite la première fois. Depuis, il considère ce monument historique comme sa deuxième maison,un lieu d’inspiration infinie. Quant à sa fascination pour la Renaissance, quant à lui, naquît dans les bancs d’école et depuis il n’avait qu’une envie : visiter le musée. Mais outre la Renaissance, Will.I.Am s’intéresse également à la peinture contemporaine notamment les jumeaux brésiliens OS Gêmos, spécialisés dans le street art.

Ce clip a permis de rejoindre plusieurs thèmes qui lui sont cher, mais avec un message implicite : le manque de la représentativité des noirs dans le monde de l’Art. Mais, Will.I.Am minimise précisant que l’Art Egyptien, présentant des personnes noirs, permettent de pallier en quelque sorte ce problème.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: