Tom Misch : un E.P. prometteur pour le futur album

23 août 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Tom Misch a sorti Reverie il y a 10 jours. Un E.P. plaisant très chill qui nous donne des indications sur la direction artistique de son futur premier album.

Et oui, il existe autre chose que la Grime en ce moment à Londres. Preuve en est avec l’E.P Reverie de Tom Misch sorti le 13 août. Ce jeune producteur s’était déjà fait remarquer en 2015 avec sa Beat Tape 2. Mais ici, le londonien passe un cap et nous révèle sur quatre titres sa voix. Il avoue d’ailleurs avoir « la volonté [...] de s’engager davantage en tant que chanteur-compositeur ». Si on devait faire une comparaison de signature vocale avec un autre artiste, on dirait que Misch s’est inspiré de Pharell Williams, sans la voix de tête insupportable que ce dernier est capable de nous infliger sans penser à nos oreilles. L’utilisation de la guitare, omniprésente sur le disque, nous a aussi fait penser au membre de The Neptunes. Mais là où le jeune musicien tire son épingle du jeu, c’est sa capacité à mélanger les influences.

Le meilleur exemple est le premier morceau de cet opus en featuring avec Loyle Carner, Crazy Dream. Les synthétiseurs sont inspirés du Cloup rap et des sonorités West Coast des années 1990. Les batteries ressemblent à celles utilisées lors de l’âge d’or du rap new-yorkais. Tout cela permet d’insuffler une atmosphère très Chill Music à la chanson. Mais l’apport mélodique de Tom Misch fait sortir sa chanson de la simple catégorie hip-hop. On ressent dans la musique du fondateur du label « Beyond The Groove » l’apport de la soul et du jazz. Le rhodes, la contrebasse et le saxophone utilisés dans Follow, nous le prouve et provoque immédiatement chez l’auditeur cette envie compulsive de bouger la tête. L’autre force de cet E.P, au delà de sa capacité à vous faire voyager dans différents styles musicaux, est de savoir alterner les genres.

Le dernier titre de Reverie le montre bien. Dans Watch me dance, se succède les séquences de balade avec peu de percutions et les passages plus dansant ou les Claps donnent cette envie de se lever pour danser. Une innovation encore peu utilisée dans la musique actuelle et qui montre la direction que veut prendre l’artiste pour son futur premier album dont la date de sortie n’a pas encore été communiquée.

Visuel: © Instagram


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: