[Live Report] Concert : Disiz La Peste enflamme la scène de l’Elysée Montmartre

21 mai 2017 Par
Gilles Herail
| 0 commentaires

Disiz est l’un des rappeurs les plus créatifs du moment, à l’origine d’une production foisonnante en perpétuel renouvellement (rap tradi, rap-rock, rap-variété, rap électro, etc.). L’artiste était sur la scène de l’Elysée Montmartre la semaine dernière pour présenter son nouvel album Pacifique. Dans un concert intense où son public surchauffé a pu découvrir de nouveaux sons (très) très efficaces. Live Report.

apacifique

Disiz est un paradoxe ambulant sur scène, où il reprend (avec talent) tous les codes d’un rap pur et parfait, style vestimentaire hipster/gangsta, flow saccadé et sonorités lourdes à l’appui. Tout en interprétant des textes ciselés, poétiques ou ironiques, plein d’auto-critique et de distance par rapport à son personnage. Disiz s’est détaché de La Peste et pris au jeu d’assumer des gros sons ultra efficaces qui n’ont eu aucun mal à enflammer ses fans (très jeunes!) venus en nombre et avec une énergie débordante. Peu de répit dans ce concert survolté où les chansons douces qui font le charme habituel de Disiz se sont comptées sur les doigts de la main. Faisant place à ces nouveaux morceaux cherchant le trip et la transe (Splash, Lutte) plus que l’écoute attentive du texte (Grande Colère fut un grand moment de lâchage généralisé d’un public terminant en sueur et sur les rotules!). Les fans ont quémandé pendant de longues minutes un rappel malheureusement réduit à portion congrue (un seul titre, le grandiose Toussa Toussa). Mais la frustration de ne pas en avoir eu encore un peu plus s’est rapidement effacée devant le souvenir monumental d’un concert mémorable qui valide les nouvelles orientations musicales d’un Disiz pouvant compter sur un public incroyable entièrement acquis à sa cause.

Gilles Hérail



LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *