Radio Babel Marseille, un combo vocal qui chante le voyage, le partage et la poésie

4 mars 2013 Par
La Rédaction
| 1 commentaire

L’année capitale européenne de la culture se poursuit et enchaîne ses évènements, concerts, expos, spectacle vivant…  Mais la création marseillaise ne se limite pas à cette programmation et beaucoup d’artistes se trouvent en marge de celle-ci. Xavier-Adrien Laurent, comédien d’origine marseillaise et parisien d’adoption, souhaite « montrer une part du fameux bouillonnement culturel qui caractérise Marseille et sa région ».

Il a ainsi proposé, en collaboration avec le directeur artistique du Pavillon M et le directeur de l’association culturelle les têtes de l’art « de mettre en lumière des artistes chevronnés, restés en dehors des programmations officielles ». Il présente chaque samedi le P’tit’M au Pavillon M. Un pavillon éphémère créé spécifiquement pour l’occasion de l’année capitale européenne de la culture, qui a la vocation de faire le lien entre la programmation et le public.

Le P’tit’M présente cinquante artistes sur les cinquante samedi de l’année et ce samedi 2 mars, Xavier-Adrien présentait le groupe Radio Babel Marseille.

Comme un fantasme de Marseille, ce groupe incarne le melting pot de cette ville. Une ville portuaire au croisement des chemins des pays du sud et du nord, Radio Babel Marseille y chante le voyage, la rencontre, l’échange. Un combo musical de cinq hommes venus d’univers musicaux différents. Cinq voix qui se mêlent pour créer un univers mélodique et rythmique porté par la beatbox, la polyphonie, les rythmes du monde (cubain, reggae, africain..), et les langues d’ici et d’ailleurs. Des créations musicales portées en partie par la poésie de Louis Brauquier, navigateur poète marseillais, grand prix de poésie de l’académie française, qui embarquent le public aux quatre coins du globe, en passant par le Marseille des années1920, pour un voyage poétique et musical. « Brauquier raconte le lien qui existe entre Marseille, l’âge d’or du port et du Marseille industriel, la mer, le voyage. Né au cœur de la ville en 1900, il raconte un Marseille disparu, notamment le quartier réservé, un quartier au centre de la ville, proche du vieux port qui fut détruit par les Allemands pendant la guerre », explique Gil Aniorte Paz fondateur du groupe. « Quatre voix d’hommes et un beat boxer, pas d’instrument. Cela donne de la force au texte, la voix est le premier des instruments, il transmet une puissance et une énergie, on est ainsi au plus proche de la poésie ».

Afin de donner de la respiration aux morceaux, leur répertoire est enrichi par des lectures des poèmes de Louis Brauquier par un comédien. Sur fond musical, le texte et la musique se mêlent, s’appuient l’un sur l’autre pour apporter la puissance au texte.

Xavier-Adrien a choisi de présenter ce groupe au P’tit’M car « outre leurs parcours respectifs en tant qu’artistes, leur travail collectif parvient à allier de nombreuses influences et à créer une véritable personnalité musicale, en puisant dans nos racines pour parler d’aujourd’hui et de demain. Et c’est aussi l’une des fonctions de l’artiste. La mémoire du passé, la conscience du présent, la projection sur l’avenir, ces trois éléments s’entremêlent, dans la vie comme dans leur musique. Et, comme écrivait Marcel Pagnol, « l’universel, on l’atteint en restant chez soi », et ce groupe, en parlant de Louis Brauquier, en s’inspirant de différents courants traditionnels, en s’inscrivant dans les réalités passées mais aussi présentes de Marseille, parle en réalité de chacun d’entre nous. »

Agathe B

 

Prochaine date :

Le 8 mars à la cité de la Musique à Marseille

Pour une écoute sur les ondes radio : France Musique pour l’émission Couleurs du monde le 20 mars de 22h30 à 00h00

Le samedi 23 mars à 12h30 sur le stand de la Région PACA au Babel Med à Marseille

www.radiobabelmarseille.com

 

 

Radio Babel Marseille, un combo vocal qui chante le voyage, le partage et la poésie