LA SÉLECTION « POP-ROCK-INDÉ-ELECTRO-RAP » DE JANVIER

22 janvier 2018 Par
La Rédaction
| 0 commentaires

Chaque mois, la rédaction musique de Toute La Culture.com fait le tri parmi ses coups de cœur « pop ». Place à la musique du peuple ici, où les guitares croisent autant les pads que les violons. Enjoy!

Arthur H – Amour Chien Fou
Double album de 18 chansons et d’une beauté de velours, Amour / Chien Fou est aussi un disque Janus avec d’un côté les balades amoureuses et de l’autre la fougue et la rage. Mais sur les deux faces du nouveau disque d’Arthur H (réalisé avec le complice de toujours, Nicolas Repac), il y a encore et toujours : la Vie. Nous vous avions parlé du clip de la très belle chanson « La Boxeuse amoureuse » en novembre. A partir du 26 janvier, avec la sortie du disque chez Believe, préparez vos platines et vos écouteurs à beaucoup de suavité et beaucoup de scènes de couple et de famille. Dans cet album tout en continuité, le chanteur donne une suite, 15 ans après au Lily Dale, des « Hier bleus », il continue la musique bilingue, sait être rock (et même un peu electro) mais privilégie les claviers et n’hésite pas à oser une touche d’accordéon un peu rétro et reste un grand chansonnier qui sait vraiment faire des portraits en musique. On retombe amoureuse de lui avec la « Dame de cœur », on a bien envie d’une petite boxe nocturne en sa compagnie piano/phrasé avec »assassine de la nui » et avec une mélodie rétro irrésistible « Brigade légère » est une déclaration d’amour à sa famille absolument bouleversante. On en reprendra bien une dernière danse avec les « Moonlove », avant de l’entendre sur scène au Trianon, le 4 avril 2018. Arthur H, Amour Chien Fou, double CD, Believe, sortie le 26 janvier. Toutes les dates de la tournée sur la page facebook de Arthur H. Yaël Hirsch.

Mai Lan – Autopilote

Fille de l’artiste Kiki Picasso et sœur du réalisateur Kim Chapiron, Mai Lan s’est faite connaitre avec sa reprise culte de Gentiment je t’immole, pour la BO du film Sheitan. Elle s’est également faite remarquer, avec le single Easy, qui servait de bande sonore pour la campagne publicitaire du géant SFR. Son premier album éponyme, très pop, est sorti en 2012. Depuis elle enchaîne les collaborations avec Oxmo Puccino, Birdy Nam Nam, Jabberwocky mais surtout M83, elle chante sur 4 morceaux de son dernier album Junk. En 2017, Mai Lan propose un EP de cinq pistes, incluant le single Vampire. Le public découvre alors un projet éclectique, fort de potentiel. C’est exactement ce qu’elle nous promet avec son nouvel album, Autopilote, qui sort le 19 janvier 2018 sur le label Cinq7. Mix explosif d’électro, de pop et de hip-hop, Mai Lan touche le centre du dancefloor avec Nail Polish ou vise en plein cœur avec Pas d’amour ou Autopilote. L’album est déjà promu par le catchy Blaze Up, un morceau entêtant qu’elle a co-composé. Entre ballades chantées et titres énergiques, Mai Lan livre son intimité sous couvert de pop sexy et cinglante.

Nouvel album de Mai Lan – Autopilote  sortie le 19 janvier 2018. En tournée en France, prochaine date de concert le 24 janvier à La Laiterie, Strasbourg. Plus d’infos, ici.

Victoire Chabert

L’Impératrice – Matahari 

A l’aube d’un nouvel album et d’une tournée française, L’Impératrice continue de partager ses pépites musicales. Après la balade pop Là-Haut  et le titre venu d’ailleurs Erreur 404, c’est à Matahari d’entrer dans la danse. Sans prévenir, le groupe a sorti un troisième extrait de leur premier album, une petite bombe disco pour commencer l’année en trombe. Enregistré et mixé par Renaud Létang aux Studios Ferber, les arrangements de cuivres de Matahari ont été réalisés par la légende brésilienne Eumir Deodato, considéré comme le père du jazz-funk. Inspiré du nom de l’espionne et danseuse néerlandaise Mata Hari, les rythmes explosifs de ce morceau vous feront eux aussi danser jusqu’au bout de la nuit.

L’album Matahari sortira le 2 mars 2018, il est disponible en précommande sur Apple Music. L’Impératrice entamera sa tournée française à partir du 2 février prochain et sera passage par le Casino de Paris le 4 avril.

Victoire Chabert

Sly & Robbie meet Dubmatix

Sly Dunbar à la batterie et Robbie Shakespeare à la basse composent la section rythmique la plus réputée du reggae. U Roy, Peter Tosh, Bunny Wailer, Max Romeo, Prince Far I, The Mighty Diamonds, Gregory Isaacs, Prince Jammy, Dennis Brown, The Abyssinians, Black Uhuru et tant d’autres ont travaillé avec eux pour des succès planétaires. Même Serge Gainsbourg a fait appel à eux pour ces deux albums reggae ! Le producteur et multi instrumentiste Dubmatix est reparti de ce matériel musical canonique en se limitant strictement à la basse et à la batterie pour l’enrichir de featuring vocaux et de compositions musicales remixés. A la fois monumental, roots et frais !

L’album est sorti le 18 janvier.

Vincent Fournout

Hollysiz – Rather than talking

Hollysiz revient avec son deuxième album « Rather than Talking ». Toujours très rythmé, co-réalisé par Yodelice, cet opus met en valeur la voix claire et forte de Cecile Cassel. Pour préparer cet album, Hollysiz est allée s’imprégner de l’ambiance de New York. Elle y a rencontré un groupe de hip hop, ce qui donne à certaines chansons une autre couleur. On y découvre que la chanteuse peut aussi avoir un flow très intéressant. Mais ceci est anecdotique , l’album reste avant tout survitaminé et électrisant, comme son premier, et pour notre plus grand plaisir. Mais cet album est aussi engagé, à travers la chanson « unlimited » notamment, où Hollysiz scande un texte sur le droit des femmes.

L’album est sorti le 19 janvier. Hollysiz sera en tournée dans toute la France prochainement et le 1er juin à L’Olympia.

Sarah Dray

The Limiñanas – « Shadow People »
Une « Ouverture » psyché, où l’on sent pointer les sitars, totalement instrumental, puis l’univers de The Limiñanas en vocal. En français parfois (« Le premier jour »), et toujours dans un mélange savant d’ancien et d’actuel, pour le futur on repassera. Bref, c’est hyper bien, ça ressemble à du Rodolphe Burger, ça plane pour eux et pour nous. Ce duo composé de Marie et Lionel Limiñana cartonne aux USA depuis 7 ans. Ils sortent ce mois-ci Shadow People, un bonbon rock absolument suave. « Shadow people », d’ailleurs, l’un des meilleurs titres de l’album, addictif et yéyé, qui semble sorti de la playlist de Paul Mac Cartney.  Rien à jeter dans cet opus parfait, qui sait passer un « Dimanche » presque électronique.

The Limiñanas – « Shadow People » –
Nouvel Album – Disponible le 19 Janvier 2018
Alchimie contemporaine

Amélie Blaustein Niddam