SAVAGES « Adore Life » (Matador Records)

30 mars 2016 Par Jean-Christophe Mary | 0 commentaires

Dans « Adore Life » album uppercut à l’image de ce poing brandi vers le ciel sur la pochette, Savages laisse entend planer l’ombre de Siouxsie and the Banshees et PJ Harvey, et Joy Division.

 

Mélodies pop rageuses, voix hauts perchées, les quatre jeunes londoniennes produisent un post punk new wave primaire, aux ambiances noires envoûtantes. D’entrée, « The Answer » nous entraîne dans une autre époque, celle des 80’s avec ces voix aussi alambiquées que synthétiques, ces rythmiques saccadées. Sur « Evil » dominées par la basse tendue de Ayse Hassan, jouée raide à l’allemande, Jehnny Beth (chant ), Gemma Thompson (guitare) et Fay Milton (batterie) nous attirent doucement vers un une pop moderne avec des superpositions de chœurs, et de voix leads savamment alambiquées. La fièvre monte d’un cran avec « Sad Person » et ces guitares drapées d’une noirceur particulièrement vénéneuse, cette rythmique basse-batterie ensorceleuse qui semble tourner en boucle comme un vinyle rayé. « Adore « nous renvoie en surface pour une bonne bouffée d’oxygène avec ses atmosphères planantes et aériennes avant la montée finale tout en apesanteur. Véritable tube en puissance, « Surrender» est un titre aux guitares truffées d’effets sonores malins un titre entêtant dont ne se lasse pas quand on l’écoute en boucle. Le fil conducteur de cet album est la voix de Jehnny Beth, poignante de bout en bout. Ajoutons que Fay Milton, batteuse compacte et charnelle possède a rigueur d’un métronome, assène des coups de pied redoutables quand c’est nécessaire. Cerise sur le gâteau, on pourra découvrir cet album sur scène, le 05 juin prochain dans le cadre du festival parisien We Love Green. Fortement recommandé.

Savages, Adore Life, Matador Record, Janvier 2016


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: