[Live-report] Mai Lan parmi les Étoiles 

3 mars 2017 Par
Laetitia Zicavo
| 0 commentaires

La jeune chanteuse Mai Lan présentait hier soir au théâtre des Étoiles son deuxième opus, incluant notamment son EP « Vampire » qui sera disponible le 8 mars prochain. Une performance énergique et émouvante.

La salle est vide à notre arrivée mais la scène d’un bleu lumineux promet une soirée électrique. Cadre intimiste et résolument parisien, le théâtre des Étoiles nous accueille pour un événement attendu : la présentation pour la première fois de certains titres du nouvel album de Mai Lan.

mai-lan

Après une première partie introduisant Voyov, un jeune chanteur prometteur à l’univers rétro et jouant clavier/trompette/guitare électrique à merveille, la salle du théâtre déjà bien animée se remplit de spectateurs prêts à accueillir la chanteuse. Accoudés au balcon surplombant la salle, certains attendent patiemment, d’autres vaquent à leurs conversations avec leur groupe d’amis. Enfin, dans une ambiance brûlante, l’ombre de Mai Lan apparaît à l’avant de la scène dans une lumière vive. Accompagnée de deux musiciens, l’un à la batterie, l’autre au clavier, l’artiste, dans une combinaison verte à l’allure baroque, enchaîne alors ses morceaux avec rythme. Entre son look tendance et ses très longs cheveux noirs encadrants un visage charismatique, on en prend plein les yeux. Mêlant déhanché sensuel et aller-retours au clavier, la fille de Kiki Picasso de sa voix suave et chaude nous offre une performance envoûtante.

Une performance mêlant rythme et émotion

La chanteuse apparaît clairement touchée durant son concert : « je suis très contente d’être ici », répète-t-elle à plusieurs reprises. Elle nous congratule même d’un : « tout ça c’est grâce à vous » et nous avoue avant de conclure le concert : « je suis particulièrement heureuse de jouer mes nouveaux morceaux devant vous ce soir, je suis très émue ». Au moment de jouer « Haze », dont le clip mystique est sorti fin 2016, l’émotion atteint son paroxysme pour la chanteuse qui explique: « ce morceau je l’ai écrit pour une personne qui est maintenant disparue… En fait, j’ai essayé de créer un espace dans lequel de tente de la contacter, voilà ».

L’émotion est au rendez-vous, mais Mai Lan a plus d’un tour dans son sac. Au moment d’interpréter « Gentiment, je t’immole », la chanteur lance : « par contre, cette chanson, je déteste la chanter seule, il va falloir m’accompagner ». A l’écoute des paroles, on comprend effectivement pourquoi l’artiste est un peu gênée! Descendant de la scène parmi le public, Mai Lan entame d’une voix douce les paroles provocatrices du titre emblématique de la BO de Sheitan, film signé par son frère Kim Chapiron. Elle tend alors le micro à des spectatrices à plusieurs reprises qui jouent le jeu et entonnent des paroles qu’elles connaissent visiblement par cœur.

A la fois pleine d’énergie et d’émotions, Mai Lan nous a offert hier un concert réussi. La promiscuité du lieu aidant, l’ambiance était chaleureuse et décontractée. La mise en scène est à souligner, les jeux de son et de lumière étaient en adéquation avec les propositions pop/électro de l’artiste. Malgré une performance relativement courte, le public ne reste pas sur sa fin, tant les titres s’enchaînent avec rythmes grâce à des transitions travaillées. Résultat : on ne s’ennuie pas un instant et on en sort avec le sourire.

Visuels : ©Laëtitia Zicavo