La playlist de la semaine (158)

29 mai 2016 Par admin | 0 commentaires

Cette semaine la playlist assume, elle est très romantique désespérée. Voila. Au programme, on  a réussi à réunir Adele, Céline Dion, Poom, Faroe et Adrienne Pauly. On assume. Et on vous aime à la folie. Oui. 

Adele-Send My Love (To Your New Lover)
Après ‘Hello’ et ‘When We Were Young’, Adele dévoile le clip de ’Send My Love (To Your New Lover)’, troisième single extrait de son nouvel album 25. Sa voix reconnaissable entre mille est ici posée sur une machine à tube qui fonctionnera. Mais on aimera tellement l’entendre servir plus de radicalité.

Faroe – A Lot Better Now  

Le son vous dira quelque chose. Quand on écoute Faroe des noms viennent : Superpoze, Fakear. Il ne viendrait pas de la désormais célèbre école caennaise ? Evidemment. Corentin Olivier alias Faroe, qui offrait récemment un beau concert au Badaboum,  délivre son electro symphonique et envoûtante pour A Lot Better Now, extrait de son premier EP Words,  efficace à souhait.

Poom- Qui es-tu ?

Comme cela fait au moins deux ans que « Les voiles » tournent dans notre iPhone, on avait oublié que les frenchies de Poom n’avait pas encore sorti d’album. L’affront est réparé depuis le  24 mai. En attendant d’écouter 2016, on se délecte de « Qui es-tu » qui se cale dans l’ADN du groupe. Sucré, vintage et drôle.

 

Céline Dion- Encore un soir
Edith Piaf a perdu Marcel Cerdan et a chanté « mon Dieu », Céline Dion, a perdu René et chante « Encore un soir ». Tout est super orchestré, goldmanien, le texte simple et pourtant pour qui a un jour pleuré en écoutant de la variété, la voix émeut. Parfait pour la BO du prochain Dolan ou votre playlist secrète de cœur brisé avec tous les tubes de vos 16 ans.

Adrienne Pauly, « J’veux tout, J’veux rien »
Dis ans après son album éponyme qui nous avait marqués avec les tubes « Jv’eux un mec » et « j’ai fait l’amour avec un con », la voix grave de Adrienne de Pauly est de retour avec un tube dans la veine réaliste et drôlatique qui a fait le succès du précédent opus. Le premier titre « J’veux tout, J’veux rien » est amoureux, indécis, rythmé et parlé, comme on l’attendait. Et c’est une joie de la retrouver.

Yael Hirsch et Amélie Blaustein Niddam


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: