[Live report] Rémi Panossian, Maxime Delporte et Frédéric Petitprez : un trio de choc au Duc des Lombards

11 janvier 2016 Par Delphine Habert | 0 commentaires

Samedi soir, dans le cadre de la 6ème édition du festival French Quarter, le Duc des Lombards accueillait le pianiste Rémi Panossian accompagné de ses deux fidèles acolytes Maxime Delporte à la basse et Frédéric Petitprez à la batterie.

Après de nombreux périples aux quatre coins du monde, le trio était à Paris pour deux concerts au Duc des Lombards dans le cadre du festival French Quarter. Le groupe a offert un cocktail sonore et rythmique pétillant et créatif pour présenter son dernier album, RP3, qui regroupe 13 titres très bien orchestrés, limpides, et pleins de surprises. Les changements d’atmosphère au sein d’un même morceau sont finement amenés, avec des structures rythmiques complexes et groovantes maîtrisées, des jeux de nuances parfaitement exécutés, et des mélodies explosives et enivrantes. C’est le cas notamment de Brian le raton laveur, un titre fou dont le clip, très bien réalisé, est au service de leur musique.

Les musiciens font vivre leur son jusqu’au bout des ongles. Leur haut niveau de technique musicale impressionne, mais c’est surtout leur jeu fin, léger et précis qui marque le plus. Les décalages rythmiques et les silences brutaux surprennent, émeuvent. Leur pointe d’humour, notamment dans leur présentation des morceaux, transparait aussi à travers leur jeu et leurs échanges de sourires rieurs pendant le set. On sent une grande complicité dans ce trio qui coexiste depuis quelques années, le tout au service d’un set époustouflant de créativité et d’amour du son et de la musique.

À voir absolument en concert !


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: