Concert JOHN ZORN AU LOUVRE

3 avril 2017 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

La Philharmonie s’associe au Louvre pour une rencontre avec John Zorn et ses invités, au gré d’une déambulation dans le musée. Trois parcours possibles sont proposés : à chaque fois, on découvrira deux formations ainsi que des œuvres du musée du Louvre, spécialement ouvert pour l’occasion.

17634577_1454940937880448_4877901949885152430_n

Les portes du Louvre s’ouvrent ce samedi soir à quelques happy few pour une série de promenades musicales dans les salles du musée débarrassé de ses habituels visiteurs.  Un moment d’exclusivité auquel la musique de Zorn ne laisse pas de finir d’imprimer une absolue rareté.

John Zorn, né à New York, dans le Queens en 1953, est l’un des compositeurs américains les plus prolifiques de la seconde partie du XXe siècle. Son œuvre reste totalement inclassable. Saxophoniste, il s’autorise tous les styles : musique contemporaine, punk, metal, ou klezmer. Au début des années 1990, John Zorn développe son concept de Radical Jewish Culture et compose un répertoire klezmer adossé à un répertoire retrouvé de musique juive de la Mitteleuropa du début du vingtième siècle.

L’artiste nous accueille dans sa tenue habituelle : t-shirt kaki, treillis et à chaque hanche les franges de son châle de prière. Dans la grande salle sous la pyramide le son de son saxophone et de son musicien batteur emplissent l’espace de cathédrale. La musique est dense et électrisante. L’émotion est à la joie et à la rencontre.

Ensuite plusieurs parcours seront proposés comme cet ensemble vibraphone, guitare électrique et harpe qui saura emmener le public dans une rêverie autour des sculptures des antiquités grecques dont l’hermaphrodite endormi. A l’image de cette statue étrange, la douce extravagance de la musique de Zorn nous emporte à chaque parcours dans un absolu jamais rencontré. Une expérience unique.

Le lendemain le week-end Zorn se poursuivra à la Philharmonie de Paris avec un concert intitulé Bagatelles Marathon en hommage lointain à Francois Couperin

Concert Unique le 1er Avril.

PREMIER PARCOURS :
John Zorn & Dave Lombardo duo
John Zorn, saxophone
Dave Lombardo, batterie
Volac – Erik Friedlander plays Masada
Erik Friedlander, violoncelle
Three Preludes for piano
Steve Gosling, piano
DEUXIÈME PARCOURS :
John Zorn & Dave Lombardo duo
John Zorn, saxophone
Dave Lombardo, batterie
Midsummer Moons
Julian Lage, guitare
Gyan Riley, guitare
Madrigals
Elizabeth Bates, chant
Mellissa Hugues, chant
Rachel Calloway, chant
Kirsten Sollek, chant
Sarah Brailey, chant
Jane Sheldon , chant
TROISIÈME PARCOURS :
John Zorn & Dave Lombardo duo
John Zorn, saxophone
Dave Lombardo, batterie
Gnostic Preludes
Bill Frisell, guitare
Kenny Wollesen, vibraphone
Carol Emmanuel, harpe
The Remedy of Fortune
JACK Quartet
Chris Otto, violon
Austin Wulliman, violon
John Pickford Richards, alto
Jay Campbell, violoncelle