[interview] Jean-Paul Lubot directeur général du groupe Marie-Claire à propos du festival les Nuits Claires

24 mars 2016 Par Bastien Stisi | 0 commentaires

Quelques jours à peine avant le début du festival Les Nuits Claires qui se déroulera les 1er et 2 avril au Yoyo du Palais de Tokyo, Jean-Paul Lubot, directeur général du groupe Marie-Claire nous à confié ses impressions et ses attentes sur la seconde édition du festival.  

Toute La Culture : Avec une année de recul, comment jugez-vous la première édition des Nuits Claires, qui a eu lieu l’an passé à la même époque ?

JEAN-PAUL LUBOT : La première édition des Nuits Claires a été un succès, à la fois en terme d’image mais aussi (et surtout) au niveau business. Marie Claire a développé son image auprès d’un public plus jeune avec ce festival de musique électro-pop, mais cet événement a également permis le développement de nouvelles sources de revenus, via notamment le sponsoring avec des marques comme Hello Bank ou Yves Saint Laurent Beauté. L’objectif est de faire des Nuits Claires un véritable relais de croissance.

TLC : Les Nuits Claires, c’est donc le festival musical de Marie-Claire. Est-ce la volonté, de la part du magazine féminin, de renouveler et de rajeunir un peu sa base ?

JEAN-PAUL LUBOT : Oui. Avec Les Nuits Claires, Marie Claire a créé un événement à destination d’un public plus jeune et le magazine a pour volonté d’aller à la rencontre de son lectorat, de ses internautes. Marie Claire va plus loin dans cette démarche avec d’autres événéments : le lancement des Idées Claires, croisière culturelle, Les Eaux Claires, événement beauté, et le Grand Forum, débat organisé d’un thème de société. Marie Claire se positionne ainsi dans l’expérience réelle.

TLC : Comment pense-t-on la programmation aux Nuits Claires ?

JEAN-PAUL LUBOT : Les Nuits Claires sont des soirées qui mixent la découverte et des artistes plus confirmés dans une ambiance très festive ! La programmation est à cette image.

TLC : Pourquoi le Yoyo ?

JEAN-PAUL LUBOT : Le Yoyo reflète une image très mode et aussi underground. C’est un lieu parfait pour ces soirées teintées d’électro

TLC : Quels artistes faudra-t-il ne surtout pas louper cette année aux Nuits Claires (prières de ne pas répondre : tous nos artistes sont incroyables !)

JEAN-PAUL LUBOT : Si je ne devais parler que d’un artiste par soir… Je recommande vraiment Josef Salvat le vendredi 1er Avril car ses performances sont à couper le souffle ; il hypnotise… Et le samedi 2 Avril, c’est difficile de choisir, le plateau est très festif. Je dirais que j’attends de découvrir Yall dont le titre « Hundred Miles » est super addictif.

TLC : Avril 2017, Yoyo : 3e édition des Nuits Claires ?

JEAN-PAUL LUBOT : Oui bien sûr, il y a aura une troisième édition. Au Yoyo nous ne savons pas encore mais il y a aura une troisième édition c’est sûr. Nous avons créé Les Nuits Claires pour l’installer dans la durée et non pas pour un simple « one shot »

Visuel : DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: