Grease, la critique de Laurent Couson

20 octobre 2008 Par marie | 1 commentaire

Le théâtre Comedia reprend depuis le 8 octobre la fameuse comédie musicale. Notre spécialiste musique classique, jazz et Music Hall, le compositeur Laurent Couson vous livre sa critique.

On sait qu’avec Serge Tapierman, jeune producteur passionné de comédies musicales, on passe toujours une bonne soirée. Après Le violon sur le Toit, il revient avec une sublime production de Grease, la comédie musicale de Jim JACOBS et Warren CASEY.

Après avoir vu ceux de Londres, New York, je n’ai pas peur de dire que c’est mon Grease préféré que j’ai vu ce soir.

Encore une fois, Tapierman a su réunir une équipe jeune, dynamique, qui prend un plaisir de jouer communicatif. Distribution de jeunes comédiens chanteurs beaux et motivés, qui ont de l’énergie à revendre. On le sait, toute l’interprétation de Grease repose sur une seule chose : l’énergie. On a peu à défendre de ces personnages plats et de cette intrigue minime (inexistante) alors il faut se laisser porter par ces géniales chansons, ces allures kitchs et branchées, ces décors roses, la fameuse voiture délabrée et les chorégraphies twist.

Encore une fois Jeanne Deschaux et Olivier Benezech font mouche. Ils dirigent leurs interprètes avec une générosité et une virtuosité rares (la scène du bal, avec son décor de fête du Parti Républicain, est une merveille) Les jeunes Cécilia Cara et Djamel Mehnane, dans les rôles titres sont très convaincants, les potes de Danny sont irrésistibles et Olivier Ruidavet et Caroline Roelands (Vince Fontaine et la Prof de lettre) inoubliables.

On rêve que cette équipe gagnante (Tapierman, Deschaux, Benezech) puisse un jour avoir les moyens de mettre leur énergie et leur talent au service de nouvelles créations musicales. En attendant, on ira se consoler en dansant sur les tubes de Grease, décidemment intemporel.

Grease au Théâtre Comedia, 4 bd de Strasbourg, Paris 10e,  mar-ven 20h30, sam,  17h30 et 21h, dim 17h30, M° Strasbourg St Denis, 18 à 62 euros. Jusqu’au 4 janvier 2009

Voir aussi : la critique d’Edward aux mains d’argent par Laurent Couson.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Edward aux mains d'argent au châtelet | La boite a sorties

Laissez un commentaire: