« Femme de Seconde main » et civilisation de seconde zone, par Ursula Kovalyk

31 juillet 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

L’auteure Slovaque Ursula Kovalyk a beaucoup fait parler d’elle dans son pays mais aussi en Hongrie, en République Tchèque et dans les pays Anglo-Saxons. Elle est traduite pour la première fois en France, par Nicolas Guy et Peter Zila pour un roman lucide et drolatique sur la détresse de ses contemporains. Femme de seconde mai est à la hauteur de son très beau titre.