Nyx, Morphée, Schubert, Insula et Equilbey sont sur le bateau de la Seine Musicale

8 mai 2017 Par
Bérénice Clerc
| 0 commentaires

Un soir d’entre deux tours, entre deux tours d’élection présidentielle, entre deux, les Français sont entre deux, le sujet est omniprésent, la politique est au centre, la peur des extrêmes très à droite, la musique vient panser les angoisses, soulever les émotions positives. La jeune Seine Musicale enveloppe Insula orchestra, Laurence Equilbey, Wiebke Lehmkuhl, Stanislas de Barbeyrac, des spectateurs en grappes pour un programme romantique et enveloppant « Nuit et rêves » de Schubert.