Mort du compositeur Jacques Charpentier

16 juin 2017 Par
Sarah Lapied
| 0 commentaires

Jacques Charpentier, organiste et compositeur, ancien élève d’Olivier Messiaen et membre du premier Ministère de la Culture aux côtés d’André Malraux, s’est éteint hier, à l’âge de 83 ans.

201504061285-full

Photo : DDM, archives

Tout comme Olivier Messiaen, son professeur au Conservatoire de Paris, Jacques Charpentier a gardé de l’Inde, pays qu’il a visité à l’âge de 17 ans, un goût pour les rythmes hindous et le mysticisme religieux. Il a laissé derrière lui une oeuvre riche de 150 compositions – de ses 72 études karnatiques écrites entre 1957 et 1984 à ses Symphonies pour orgue et orchestre en 1978 – qui cherche à synthétiser ses influences orientales avec sa culture musicale occidentale.

En 1958, il avait été nommé inspecteur principal de la musique par le premier ministre de la Culture, André Malraux, avant d’assumer vingt ans plus tard, les fonctions de directeur de la musique, de l’art lyrique et de la danse au ministère. En 2004, il avait été élu président du Comité national de la musique, la section française du Conseil international de la musique de l’Unesco. Il était Commandeur de l’Ordre National du Mérite depuis 2006 et de la Légion d’Honneur depuis 2015.

Dans un communiqué de presse, l’actuelle Ministre de la Culture Françoise Nyssen a rendu hommage au compositeur : « le musicien qui s’était révélé au sein du ministère comme un remarquable administrateur était aussi un pédagogue-né, un professeur qui aura permis aux plus beaux talents de trouver la voie de leur plein épanouissement ».