Les Disques classiques et lyriques de mars 2017 : un printemps baroque?

30 mars 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Comme chaque mois, nous avons beaucoup écrit en écoutant des disques. Et du côté du classique, alors que Versailles ressuscitait une oeuvre magnifique de 1647, l’Orfeo de Luigi Rossi avec Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion, il nous a semblé que les sorties classiques et lyriques de mars regardaient vers la musique ancienne pour proposer de la création et du nouveau. Petit panorama des disques classiques et lyriques écoutés ce mois de mars 2017.

monteverdiL’année Monteverdi en CDs
Alors qu’on célèbre cette année les 450 ans de la naissance de Claudio Monterverdi (1567-1643), les sorties d’album sont au rendez-vous de cet anniversaire. Nous avons pu mesurer l’héritage du compositeur en nous plongeant dans les 7 CDs enregistrés par Jean Tubéry et La Fenice entre 1995 et 2000, qui font le point sur ceux qui se sont inspirés de sa musique, de Salomone Rossi à Francesco Cavalli, en passant par des compositeurs moins connus et à découvrir. On l’attend pour avril, mais à la rédaction on l’a beaucoup écouté en mars. The heritage of Monteverdi, Outhere Music. Sortie le 27 janvier 2017,7 cds, 39 euros.

Chez Naïve, le Concerto italiano dirigé par Rinaldo Alessandrini propose un florilège de madrigaux et extraits d’opéras comme l’Orfeo ou le Retour d’Ulysse de Monteverdi mettant en scène le désespoir des guerriers. Éclairant le combat avec la lumière noire de la mélancolie, Night. Stories of lovers and Warriors permet de porter un regard thématique moderne sur le maître de Crémone. 1 CD + livret 52 pages, naïve, 18 € environ. Sortie mondiale le 7 avril 2017.

lully

Tradition retrouvé : Le Persée de Lully,100 ans après, retrouvé par Le Concert Spirituel
Dans les sorties de mars, Hervé Niquet et le concert spirituel nous permettent de découvrir Persée 1770 chez alpha. Revu 100 ans après sa création pour l’ouverture de l’Opéra Royal de Versailles à l’occasion du mariage du futur Louis XVI avec Marie Antoinette, l’opéra de Lully a connu deux représentation époustouflantes de faste et de nombre d’instruments, de costumes et de voix. C’est naturellement à Versailles même que le Concert spirituel a ressuscité et enregistré cette version tardive du héros mythologique vu par Lully, avec dans les voix : le ténor Mathias VIDAL, la soprano Hélène GUILMETTE, la soprano Katherine WATSON, le baryton Tassis CHRISTOYANNIS et la basse Jean TEITGEN. Persée 1770 de Lully, Le concert spirituel, dir. Hervé Niquet, alpha, 2 CDs, 33 euros.

lezhevnaCôté voix : Julia Lezhneva retrouve Carl Heinrich Graun (1704-1759)
Pour son nouveau disque à paraître en avril, la soprano russe Julia Lezhevna nous permet de redécouvrir le compositeur baroque allemand, originaire de Dresde, Kapelmeister de Frédéric le Grand : Carl Heinrich Graun. Le CD sort chez Decca en avril et elle sera sur la scène de la Philharmonie le 27 pour faire entendre notamment des airs d’Armida et CorolianoJulia Lezhneva, Carl Heinrich Graun, Opera Arias, Concerto Köln, dir; Mikhail Antonenko, Decca, 15.99 euros.

vocelloVocello, du baroque à la création
Sur la scène des Bernardins lundi 27 mars et proposant un mélange inédit de violoncelle et de voix nue, le soliste Henri Demarquette et l’Ensemble Sequenza 9.3 dirigé par Catherine Simonpietri, mêlent le baroque et la création. Vocello va de la Pieta de Purcell (vidéo de Juliette Deschamp) à des créations récentes comme le Stabat Mater de Eric Tanguy (2014) ou le Plonge de Juste Janulyte (2015). Revue à l’épure d’inspiration ancienne du violoncelle et de la voix nue, la création contemporaine semble résolument spirituelle.

visuels : photos et couvertures officielles


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *