Laurence Equilbey, Insula Orchestra, Beethoven, extase pour spectateurs

19 octobre 2016 Par Bérénice Clerc | 0 commentaires

L’automne laisse passer les premiers frimas, le soleil rend le vent léger, la Philharmonie de Paris accueille en son sein une jolie exposition Beethoven avec une magnifique œuvre d’Arnulf Reiner.  Pour honorer en grande pompe Ludwig Van, Laurence Equilbey a donné rendez-vous à Insula Orchestra, Accentus, Viktoria Mullova au violon et Alice Sara Ott à l’énergie éclatante de beauté musicale en fusion avec choeur et orchestre proche de la perfection, soulevés après l’entracte par une direction précise et époustouflante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *