L’agenda des sorties classiques et lyriques du 4 septembre

4 septembre 2018 Par
Antonin Gratien
| 0 commentaires

Quoi de nouveau du côté des concerts classiques cette semaine ? Pour le savoir, rien de tel que notre agenda hebdomadaire !

Marteau sans maître à la Philharmonie de Paris

Ce mardi 4 septembre, c’est dans le cadre de la Biennale Pierre Boulez que la Philharmonie de Paris offre ce concert d’exception performé par l’Ensemble contemporain. Avec Matthias Pintscher à la direction, la troupe s’intéressera tout particulièrement à la seconde École de Vienne. Outre Le Marteau sans Maître, l’Ensemble contemporain interprétera Quatre pièces pour clarinette et piano op.5 d’Alain Berg, la Sonate pour piano n°2 de Pierre Boulez et les Cinq pièces d’Anton Webern.40168257_2360891790618167_8055497045261156352_n

Informations pratiques

Les jardins musicaux de Versailles

Le plus grand musée de statues en plein air du monde accueille le public tout en musique ! Ce mardi vous aurez l’occasion (rare) de pouvoir vous perdre dans les jardins du Château de Versailles aux sonorités de Lully, Rameau, Charpentier ou encore Campra. Ça ne se refuse pas, évidemment.31514569_10156272577553674_7719089634403155968_n

Informations pratiques

71ème Festival International de musique Besançon Franche-Comté

Du 7 au 16 septembre, le Festival International de musique de Besançon Franche-Comté propose une trentaine de concerts particulièrement éclectiques. Au choix : répertoire symphonique, les classiques du romantisme français, en passant par l’expérimentation de l’immersion symphonique.

Sans être tout à fait un concert à proprement parlé, il s’agit d’ateliers musicaux interactifs. Chaque participant pourra déambuler à sa guise dans une Cour du Palais Granvelle aménagée pour l’occasion ; à la mesure de ses pérégrinations, le visiteur déclenchera automatiquement des groupes d’instruments tirés d’une oeuvre musicale bien connue. Ces activités résolument ludiques s’adressent autant au jeune public qu’aux aficionados du genre. L’immersion symphonique débute un peu plus tôt que le festival lui-même puisque le Palais de Granvelle ouvrira ses portes dès mercredi 5 septembre !33302271_1851147341619082_3547159665236246528_n

Informations pratiques

Festival du Périgord Noir

Créée 1983, le Festival du Périgord Noir place sa 36ème édition sous le signe de la transversalité. En effet, cet évènement passe en revue les titres fondamentaux du répertoire classique, mais aussi du baroque et du jazz. Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts. Ce jeudi 6 septembre, le duo Midori Sano et Yasuko Uyama-Bouvard interpréteront les oeuvres marquantes du XVIIIème siècle avec, entre autres, des créations de Bach.  Si vous n’êtes pas disponibles ce jour-là, pas de panique, le Festival du Périgord Noir se poursuit jusqu’au 12 octobre.

Découvrez ici notre critique du festival.

31239396_1997374523614138_5419312386026766336_n

Informations pratiques

Vivaldi : les 4 saisons à la Sainte-Chapelle de Paris

La Sainte-Chapelle est devenue un rendez-vous habituel pour les mélomanes de la capitale. Ce vendredi 7 septembre l’orchestre Les Solistes Français fera sien le répertoire d’Antonio Vivaldi au milieu du décor de décoration et d’architecture qu’est la Sainte-Chapelle. Un rendez-vous qui porte aux nuées les plaisirs de la contemplation.

Informations pratiques

Visuels : © affiches officielles / vue des jardins de Versailles