[Interview] Nemanja Radulovic, Carnet de Voyage : « Ce disque est très personnel, rattaché à moi, à mon histoire, à ceux que j’aime »

18 novembre 2014 Par
Marie Charlotte Mallard
| 2 commentaires

Après Paganini Fantasy Nemanja Radulovic présente avec un album intimiste et introspectif : Carnet de Voyage enregistré avec ses ensembles Les trilles du Diable et Double sens et collaborant pour l’occasion avec Yvan Cassard. A travers un florilège de morceaux choisis, allant de Brahms, Tchaïkovski, Katchaturian aux mélodies populaires de son enfance, le musicien se confie, se raconte en musique. Un album oscillant entre caractère passionné, sensibilité et profondeur où l’on est à la fois happé par le tourbillon festif et volcanique slave comme par la douceur de nuances piano cristallines émouvantes et poignantes dans les titres les plus calmes. Un album où l’on est subjugué tant par la clarté du son que celle du discours, mais surtout par cette implication personnelle touchante. Nemanja Radulovic revient pour nous sur ce carnet de voyage, ce journal intime musical.