[Toute La Culture du clip] Cléa Vincent « Jmy attendais pas »

25 juin 2016 Par Antoine Couder | 0 commentaires

Cléa Scandale

C’est une affaire qui regarde la variété française dans son ensemble, et les maisons de disques en particulier. Le scandale Cléa Vincent est tout simplement le scandale du talent ignoré, minoré, banalisé, empêché. Et vraiment, combien de temps, combien de tubes faudra-t-il encore aligner ? En voici un nouveau :   »Jmy attendais pas » . Et c’est encore un truc entêtant, cette façon de vous donner envie d’écouter et de ré-écouter, d’apprendre les paroles par cœur. Cléa c’est quoi sinon quelque chose qu’on susurre, bouche contre bouche, à répéter des mots tout simples qui finissent magiques. Inutile d’entrer dans le détail parce qu’ici, tout se tient : la petite mélodie chérie, protégée des fausses rimes, caressée avec l’amour de celle qui sait que ça va être bien.

Un jour vous comprendrez, vous sourirez en reprenant les paroles de cette chanson « j’my attendais pas »à t’aimer comme ça Cléa. Voyez encore ce clip, c’est du pur Vincent, filtre couleur, chœur des filles de la plage et rêve de dance-floor, simplissime présence post-adolescente. Une fille du parking et du carnet à spirales, en fait une chef de bande capable de réveiller les années 70 sans avoir l’air branchée, et pendant ses heures de pause de tenir le clavier pour un disque de blues (le bel ami Kim) et cet été encore, infatigable, à l’affiche avec Garçon ! un spectacle des Trois Baudets où l’on rechante « de maintenant » ce qui a fait d’où l’on vient, l’ancien temps (l’année dernière, Zaza Fournier l’une de ces deux comparses reprenait Aznavour avec son accordéon qui glaçait ses violons d’origine.. « désolée un instant prête à recommencer… «  L’année dernière comme du reste aujourd’hui, c’est l’amour qui faisait la loi même si « l’amour n’est qu’un jeu » même si rien ne remplace les instants de bonheur que je prends dans tes bras ».Personne ne le sait mais Cléa, chanson après chanson, a compris ce qu’elle était, juste cet amour pur devant la scène, clair-obscur dans « Château perdu », en doublure sur « retiens mon désir » et maintenant, encore un peu plus près dans ces images volées à son quotidien d’infra-diva ignorée par la profession. Combien de temps encore ce scandale va-t-il durer ? Comme on dit dans le métier, des gens plein de talents il y en a beaucoup. mais puisque bien souvent, « ça ne vient pas », ils perdent leur temps à gagner de l’argent en perdant l’âme de la musique qui a chauffé leur talent. Cléa Vincent, c’est sûr, ne fait pas du tout ça. Elle a « suivi sa voie » et notez le sourire lorsqu’elle est filmée, lorsqu’enfin la caméra se fixe sur elle. A la fin, on dira tous la même chose; moi aussi, « je m’y attendais pas » quand j’suis tombé sur toi.

Réalisé par Michelle Blades


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: