Believe rachète le label indépendant Naïve

29 août 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Mercredi, la justice a validé le rachat du label indépendant Naïve par le géant Believe Digital. Une décision rassurante pour les salariés et les artistes du label fondé par Patrick Zelnik.

C’est la chute d’un des labels indépendant les plus emblématiques de France. Le 24 août, par une décision judiciaire, on a appris la reprise de l’activité de production et d’édition musicale du label Naïve par Believe. Le label fondé par Patrick Zelnik, Gilles Paires et Eric Tong Cuong en 1997 connaissait de graves difficultés financières depuis plusieurs années. Un redressement judiciaire avait même été lancé au printemps 2016. Cette procédure a abouti à une transaction financière entre les deux labels estimée à 10 millions d’euros dont 8 millions pour les actifs physiques et deux millions pour les royalties (pourcentage touché par les artistes sur leurs ventes albums). Believe compte également garder 23 salariés sur les 45 que compte Naïve.

Mais selon un communiqué commun des deux entreprises: « Believe a pour ambition de développer Naïve sur ses artistes […] et son catalogue dans les genres de musique qui ont son succès notamment en classique, jazz, jeunesse et pop ». Les deux labels ajoutent que : «  »Believe mettra son savoir-faire numérique, sa présence internationale dans 30 pays, son réseau de distribution physique et numérique et sa capacité d’investissement au service de Naïve dans le respect de la ligne éditoriale qui a fait le succès de Naïve : diversité musicale, non-conformisme, artistes avec des univers forts, proximité avec les artistes et transparence » . Des déclarations rassurantes pour les artistes signés chez Naïve.

Visuel: © Wikipédia


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: