101, le nouvel album de Keren Ann

24 janvier 2011 Par
Yaël Hirsch
| 3 commentaires

Après un nouveau passage par le duo « Lady & Bird » (2009) avec Bardi Johannsson où elle avait notamment réinterprété ses hymnes classiques de « Not going anywhere » (2003) accompagnée par l’orchestre symphonique d’Islande, la songwriteuse est de retour avec un nouvel album solo le 28 février prochain. A l’image du premier single , »My name is trouble » (voir la vidéo), « 101 (EMI) mêle beats rocks ,sweet and sour  de cordes et d’électro avec la voix parfaitement perchée et pleine d’échos et de chuchotements de la chanteuse.

La guitare mélancolique continue d’opérer sa magie derrière la voix caressante de timidité de Keren Ann. « Run with you », « All the Beautiful girls », « You were on fire » distillent cette mélancolie mélodieuse qui fait le succès des grands titres de la chanteuse depuis « By the Cathedral » jusqu’à « Where no ending ends ». Les paroles mystérieuses soulignées par l’alternance de diction parfaite et de sons en « disparition » de l’artiste newyorkaise balancent la musique dans un No Man’s land ou une Atlantide à l’abri des tourments du monde. C’est ici, c’est nulle part ailleurs, dans un fort intérieur terriblement lancinant que cela se passe, ce qui ajoute encore à la fascination et permet à chacun de s’approprier les arrangements parfaits de « 101 » comme il l’entend. Keren Ann continue donc de faire ce qu’elle sait faire et pousse son art jusqu’au perfectionnisme le plus abouti.

Sur un rythme plus rock funky « Sugar mama » dédouble en écho la voix de Keren Ann sur fond synthé jamais vraiment survolté mais qui joue avec le rythme  et donc avec le désir de l’auditeur. Même recette rétro, revu et corrigé à la sauce « vilaine fille », pour « Blood on my hands » où l’artiste joue les serial killeuses vintage. Et c’est cette ligne acidulée que la songwriteuse a choisie pour donner le ton de l’album avec  le premier single : « My name is trouble ». Sur un flux tendu d’électro, la belle rejoint l’alcôve de la chambre « 101 » qui donne son titre à l’album. Elle y retrouve toute une série de femmes fatales, au premier rang desquelles Louise Brooks : sur la couverture de l’album Keren Ann arbore un casque de jais qui fait effectivement penser à la Loulou de Pabst. Une Loulou qui aurait rencontré une guitare et acquis la conscience précise de son aura destructrice.

Le morceau le plus envoûtant de l’album est probablement « Song from a Tour Bus », invitation au voyage de tournée de la star qui nous fait visiter toutes les villes où elle se produit, bien que rien ne compte « sauf l’amour ».

Avis aux fans : le champ est libre pour remixer « My name is trouble » sur le site de Keren Ann. Rendez-vous sur cette page pour uploader vos créations ou écouter celles des autres.

Keren Ann sera en concert le mardi 24 mai à la Cigale, réservation ici.

Keren Ann, « 101 », EMI, sortie le 28 février 2011. Décompte à suivre jusqu’à la sortie de l’album, ici.

TRACKLISTING :

1- My Name Is Trouble

2- Run With You

3- All The Beautiful Girls

4- Sugar Mama

5- She Won’t Trade It For Nothing

6- You Were On Fire

7- Blood On My Hands

8- Song From A Tour Bus

9- Strange Weather

10- 101

 

 

101, le nouvel album de Keren Ann

Informations Pratiques


A partir du Mardi 24 mai 2011 jusqu'au Mardi 24 mai 2011

Lieu: La Cigale, 120 Boulevard de Rochechouart, Paris 18e, m° Pigalle, 36,50 euros.

Horaire:
20h

Liens: Toutes les dates de Concert sur le site de l'artiste

Keren Ann, 101, EMI, sortie le 28 février 2011




Keren Ann - Seule