11/09 et conspirationnisme, interview de Rudy Reichstadt fondateur de Conspiracy Watch.info

10 septembre 2011 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 6 commentaires

Les attentats du 11 septembre 2011 sont l’événement qui a généré le plus de théories du complot dans l’histoire contemporaine. Pour comprendre ce phénomène, nous avons interrogé Rudy Reichstadt, fondateur de Conspiracy Watch.info.

Quelle est la genèse de Conspiracy Watch.info ?

J’ai créé Conspiracy Watch.info il y a près de 4 ans maintenant. Il s’agit d’un site consacré à la critique du conspirationnisme. L’idée est de proposer une veille médiatique sur les théories du complot et de mettre à disposition des internautes les outils intellectuels permettant d’y résister. Il y a sur internet d’innombrables sites conspirationnistes qui vous expliquent que ce que vous tenez pour vrai n’est qu’un mensonge entretenu par le Pouvoir avec la complicité des « médias-aux-ordres ». Au fil des ans, ce discours radical, porté par une minorité déterminée et très militante, est devenue une sorte de pensée unique du web. Beaucoup de désinformation et de propagande extrémiste (raciste, antisémite…) se servent de ce discours ultra-sceptique pour diffuser des thèses nauséabondes.

Pouvez vous définir le terme conspirationnisme ?

Les complots, les machinations, les manipulations existent et ont toujours existé. Le conspirationnisme en revanche relève de la croyance en des conspirations imaginaires. Il désigne l’attitude consistant à substituer abusivement à l’explication communément admise de certains phénomènes sociaux ou événements historiques, un récit alternatif qui postule l’existence d’une conspiration, conspiration qui n’est évidemment jamais démontrée. La définition du Petit Larousse rejoint cette idée : conspirationniste « se dit de quelqu’un qui se persuade et veut persuader autrui que les détenteurs du pouvoir (politique ou autre) pratiquent la conspiration du silence pour cacher des vérités ou contrôler les consciences ».

Peut-on établir une typologie des théories du complot ?

On pourrait même en établir plusieurs, selon le degré de sophistication des arguments avancés ou leur vraisemblance par exemple. Ou encore en distinguant les théories « englobantes » (les grands mythes conspirationnistes comme le « complot judéo-maçonnique mondial » développé dans les Protocoles des Sages de Sion) et les théories « englobées », qui en sont des déclinaisons localisées dans le temps et l’espace (par exemple les attentats du 11-Septembre comme un coup monté par une poignée de néoconservateurs américains, ce qui le rattacherait au « grand complot américano-sioniste »). Plus simplement, on peut constater que les théories du complot cristallisent autour des décès de personnalités célèbres (Lady Di, Coluche…), des catastrophes naturelles (séismes, tsunami…), des épidémies (sida, grippe A…), des accidents industriels (AZF, BP…), des crash aériens, des grands événements historiques (Révolution française, attaque de Pearl Harbor, assassinat de JFK, premier pas de l’homme sur la Lune), etc. Beaucoup de fantasmes existent aussi autour d’institutions élitistes comme le groupe Bilderberg ou la Commission trilatérale, et sur l’action omnipotente et secrète des Illuminati, un petit groupe maçonnique qui n’a existé qu’au XVIIIème siècle et qui n’a jamais eu l’influence déterminante que l’on prétend. D’autres postulent carrément un complot extra-terrestre contre l’humanité. Enfin, la plupart des attentats terroristes suscitent l’apparition de réécriture conspirationniste visant à en disculper les véritables auteurs et à rejeter la faute sur des commanditaires cachés, tirant les ficelles dans les coulisses.

Quelle est la place donnée à la parole conspirationniste sur le 11-Septembre ?

Les conspirationnistes sont une minorité certes mais une minorité agissante. Non seulement ils sont parvenus à saturer la Toile avec leurs thèses, mais ils bénéficient aussi, contrairement à une idée reçue, d’une réelle complaisance dans la plupart des médias traditionnels. Ainsi chaque année, à la date anniversaire des attentats, on évoque aussi, concomitamment, les thèses alternatives sur cet évènement. D’une certaine manière, on peut dire que les conspirationnistes ont gagné : ils ont réussi à insinuer le doute dans les esprits.

Les médias traditionnels donnent trop souvent l’impression d’être subjugués par le torrent d’arguments développé par les conspirationnistes. Or, il ne faut pas se laisser intimider par cette propagande révisionniste. Le conseil que je pourrais donner aux internautes, c’est de ne pas craindre de s’intéresser réellement au 11-Septembre, de lire sans préjugés le rapport de la Commission d’enquête, qui est sans doute perfectible mais qui n’est certainement pas la caricature que certains voudraient en faire. Si vous vous posez vraiment des questions sur le 11-Septembre et que vous êtes de bonne foi, soyez sûrs que vous trouverez des réponses. Non seulement dans les rapports officiels mais aussi dans les multiples enquêtes d’investigation sérieuses et indépendantes menées par des journalistes professionnels qui n’ont aucun intérêt à dissimuler un mensonge d’Etat, bien au contraire.

11/09 et conspirationnisme, interview de  Rudy Reichstadt fondateur de Conspiracy Watch.info

Informations Pratiques


Liens: Consipracy Watch