Vernon Subutex de Virginie Despentes sélectionné pour le Man Booker International Prize.

16 avril 2018 Par
Aurore Garot
| 0 commentaires

Virginie Despentes fait officiellement partie de la « short-list » des auteurs sélectionnés pour recevoir le prestigieux Man Booker International Prize, le 22 mai prochain lors d’une cérémonie au Victoria and Albert Museum à Londres. Depuis sa création en 2005, aucun auteur français n’a pour l’instant été récompensé. L’écrivaine française sera-t-elle la première à le recevoir ? Espérons-le. Le premier tome de sa trilogie Vernon Subutex, sélectionné à l’occasion, est un livre à avoir dans sa bibliothèque.

6805297812_84b30a65a6_z

Créé en 2005, le prix littéraire Man Booker International Prize est décerné deux fois par an à une fiction d’un auteur étranger (et son traducteur depuis 2016) dont l’œuvre a été traduit en anglais et publié au Royaume-Uni dans l’année. Accompagné de 50 000£, d’une notoriété mondiale ainsi que des ventes records, ce prestigieux prix est toujours très attendu, sa qualité de sélection étant incontestable. Le dernier lauréat, l’israélien David Grossman, réputé pour ses essais engagés, a offert à ses lecteurs à travers son roman primé Un cheval entre dans un bar, une œuvre stylistiquement impressionnante l’année dernière.

Avec le premier tome de sa trilogie Vernon Subutex (éditée entre 2015 et 2017), l’écrivaine française et membre de l’Académie Goncourt, Virginie Despentes a toutes les chances de son côté pour être la nouvelle lauréate du Man Booker International Prize. Traduite dans onze pays, vendue à plus de 700 000 exemplaires en France, primé quatre fois (uniquement pour le premier tome) et bientôt adapté au cinéma, la trilogie a déjà fait ses preuves dans l’Hexagone. Grâce à son style atypique, cru, trash, sombre, incisif et sans filtres, l’auteure de Baise-moi (1993) fait vivre bon nombre d’anti-héros absolument fantastiques.*