La Poésie de James Joyce rééditée en Français

7 juin 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Poète, traducteur et professeur, Pierre Troullier réédite pour la première fois depuis 1967 et retraduit les deux recueils de poèmes écrits par l’auteur irlandais James Joyce, pour une lecture bilingue aux éditions La Différence. Avec Chamber Music (1907) et Pomes Penyeach (1927), c’est le visage romantique et amoureux de l’auteur de Ulysses et des Dubliners, que nous sommes amenés à découvrir.

joyces-poemes

Écrits dans la vingtaine de Joyce, les textes de Chamber Music sont romantiques, presque à la manière d’un cycle de Lieder allemands. Un jeune poète tombe amoureux, aime sa belle sous les pins; elle lui rend bien son amour et le console des tromperies de ses amis. Il aime la voir brosser ses cheveux comme une Lorelei du 20e siècle et quand les sentiments s’amenuisent, il essaie de la quitter avec raison et apaisement… Le style est fleuri, exalté et tout à fait délicieusement sentimental.

Plus condensés (ils sont 13 et leur langue porte la trace du passage de Ulysses), entrant en résonance avec le vécu et les villes où résidait l’écrivain devenu homme (Trieste, Zurich…) les poèmes Pomes Penyeach forment une annexe passionnante au travail de romancier de Joyce.

« Pour comprendre comment Joyce devint Joyce, il faut en passer par ces deux recueils », explique avec conviction Pierre Troullier.

Sleep now, O sleep now,
O you unquiet heart!
A voice crying « Sleep now »
Is heard in my heart.

The voice of the winter
Is heard at the door.
O sleep, for the winter
Is crying « Sleep no more. »

My kiss will give peace now
And quiet to your heart — –
Sleep on in peace now,
O you unquiet heart!
Chamber Music, XXXIV

Jams Joyce, Chamber Music/ Pomes Penyeach,  trad. et présentation : Pierre Troullier, La Différence, collection « Orphée », 130 p., 8 euros. Sortie le 8 juin 2017.

visuel : couverture du livre