« Le guide Hazan de l’art contemporain », Roxana Azimi : un vade-mecum efficace

27 octobre 2017 Par
Géraldine Bretault
| 0 commentaires

Les allées de la FIAC vous ont égaré, et vous redoutez d’affronter Paris Photo ? Voici un ouvrage clair, complet et concis à la fois, qui guidera vos premiers pas dans le monde de l’art contemporain, et pourquoi pas, vers votre premier achat de collectionneur…

simulation couv2.indd

C’est ainsi que l’ouvrage est conçu : s’intéresser à l’art contemporain, c’est naviguer dans des eaux internationales, où la plupart des artistes sont vivants. Difficile d’échapper à l’écosystème marchand qui l’accompagne, que ce viatique entend vous aider à appréhender.

Si l’analyse esthétique est limitée – chaque artiste est traité par une double page, comportant une courte notice et une illustration pleine page -, un essai liminaire vous explique comment collectionner de nos jours. À lire in extenso ou à consulter au gré de vos visites, l’ouvrage séduit par sa clarté et par son aspect pratique : il permet de se faire rapidement une idée des galeries qui comptent, en France comme à l’international, et de connaître les grandes foires et les manifestations à ne pas manquer pour se faire l’œil.

Autre bonne idée, le classement des artistes en trois catégories : confirmé, à (re)découvrir ou prometteur. De quoi combler rapidement ses lacunes, tout en découvrant des talents plus pointus, comme Sammy Baloji, originaire du Congo, vivant à Bruxelles. Sa fiche indique que ses médiums de prédilection sont la photo et la vidéo, et donne des mots clés pour entrer dans son oeuvre – mémoire, colonisation, archives. On apprend aussi qu’il est collectionné entre autres par le quai Branly. Un bon moteur de recherche permet de prolonger la découverte par soi-même…

Sur la centaine d’artistes traités, d’ailleurs, bon nombre étaient représentés cette année à la FIAC, validant l’intérêt de la sélection proposée par Roxana Azimi, cofondatrice du Quotidien de l’art, et journaliste pour Le Monde.

Ainsi, au fil des pages, c’est tout un monde qui se révèle, faisant de ce bréviaire un ouvrage indispensable. Gageons que le collectionneur né en vous réitérera l’achat l’année prochaine !

 

Le guide Hazan de l’art contemporain, Roxana Azimi, éd. Hazan, 336 p., 25€

© Visuel de couverture