La vie sexuelle de Blanche-Neige entre aux Lectures amoureuses de La Musardine

9 mai 2011 Par
Yaël Hirsch
| 2 commentaires

Libertin lettré et anti-conventionnel, Etienne Liebig revisite avec talent et érotisme le conte de Blanche-Neige. 180 pages de rêverie qui sait se moquer de la princesse, mais lui conserve néanmoins tous ses attributs… et même plus. Ce livre, cité dans les « 100 romans érotiques incontournables » de Joseph Vebret est désormais disponible en poche à La Musardine, dans la collection « Lectures amoureuses ».

« Longtemps je me suis touchée de bonne heure ». Ainsi commence « La vie sexuelle de Blanche-Neige », imaginée par Etienne Liebig. Dès la première phrase, la tonalité du livre est donnée : ironique, jouant sur les clichés nationaux (allemands et d’ailleurs français), l’auteur propose une analyse mordante du conte de fée qui écorne au passage l’Église et la Noblesse. Suivant pas à pas la trame  posée par frères Grimm, Liebig la détourne avec humour. Ainsi, les trois attributs de Blanche-Neige sont restitués mais ce sont surtout les poils pubiens qui sont de jais et l’écarlate se situe entre les jambes de l’héroïne. Quant au miroir, il juge à la fois la beauté et la sensualité de Blanche-Neige et de sa belle-mère. Et cette version subjective et subversive de l’histoire de Blanche-Neige et les sept nains n’est absolument pas pensée sur le mode de la « confession ». L’héroïne étant naturellement attirée par la volupté (seule dans la nature, puis avec ses joyeux compagnons), elle ne se « livre » pas, elle raconte. Cette narration décomplexée conserve à la princesse du conte dévoyé toute la fraicheur de sa peau de neige.

« La vie sexuelle de Blanche-Neige », d’Etienne Liebig, La Musarde, Lectures amoureuses, 180 p., 11.40 euros. Sortie le 21 avril 2011.

Etienne Liebieg vient également de publier un manuel incorrect chez La Musardine, Le savoir-vivre des cochons.

La vie sexuelle de Blanche-Neige entre aux Lectures amoureuses de La Musardine

Informations Pratiques


Liens: La Musardine