« La résistance indienne aux Etats-Unis » de Elise Marienstras

13 mars 2014 Par
Alice Dubois
| 0 commentaires

Historienne, professeure à l’université Paris VII Diderot, Elise Marienstras a centré sa recherche et son enseignement sur l’histoire des Etats-Unis dans une double dimension: la politique de création nationale et les rapports entre populations d’immigrations et populations autochtones. Elle publie son premier essai intitulé Les minorités aux Etats-Unis en 1971. Paru en 1980 chez Gallimard, La résistance indienne aux Etats-Unis parait en collection Folio dans une nouvelle édition revue et augmentée. 

Resistance indienneCe livre raconte « une autre histoire » qui se déroule du XVIe au XXIe siècle et présente la résistance d’un peuple à la négation de son existence. Alternant sources écrites non-indiennes et analyses historiques, l’auteure relève le défi de raconter l’histoire d’un peuple sans écriture faisant fi des chronologies aberrantes qui démarrent en 1492, comme si Christophe Colomb avait inventé un peuple tout entier.

Grâce à l’ethnohistoire, discipline née aux Etats-Unis dans les années 50 qui puise dans de très nombreuses disciplines, les études des peuples indiens ont fait un grand pas en avant. La « New Indian History » repose depuis sur l’historicisation des autochtones qui ne sont plus décrits comme des objets et figurants mais comme de véritables sujets d’histoire. La voix des Amérindiens commence alors à se faire entendre au monde et porte en elle la résonance de combats ancestraux.

Elise Marienstras raconte l’histoire plurielle et complexe d’un peuple balayé par la colonisation et qui a réussi à résister à la tentative d’extermination de masse tout en préservant son identité propre. De l’arrivée de l’homme blanc sur un continent qui avait déjà son histoire aux luttes actuelles, en passant par la création des Etats-Unis d’Amérique et les ravages de ces conflits sur les populations autochtones, l’historienne fait le bilan de cinq siècles de résistance et rappelle la situation actuelle fragile des gouvernements tribaux au sein du système fédéral américain. Elle nous rappelle aussi que, évoluant non pas en marge mais à l’intérieur d’un monde en mutation permanente, les Amérindiens concrétisent aujourd’hui, par l’affirmation de leurs propres valeurs, les doutes qui saisissent nos sociétés actuelles.

Ouvrage historique extrêmement rigoureux, La résistance indienne aux Etats-Unis propose une bibliographie foisonnante de plus de 20 pages ainsi qu’une chronologie très utile en fin d’ouvrage pour aider le lecteur à aller plus loin sur le sujet et dans la compréhension plus globale et toujours actuelle de l’anéantissement d’un peuple par un autre.

 

La résistance indienne aux Etats-Unis, XVIe- XXIe siècle de Elise Marienstras. Collection Folio Histoire – Parution: Janvier 2014. 350p. Prix: 8,40€

Visuel: © Couverture du livre.