Hella Haasse suit un jeune noble désargenté dans sa course aux étoiles

10 février 2011 Par
Yaël Hirsch
| 1 commentaire

Monument de la littérature néerlandaise, Hella Haasse (Le Lac noir, En la forêt de longue attente, Une liaison dangereuse) continue d’écrire passé 90 ans. « La chasse aux étoiles », roman initiatique d’un jeune noble désargenté sur les traces de sa famille est paru en Hollande en 2007. Il est désormais disponible chez Actes Sud.

En ce soir de la Saint-Nicolas, Casper-Jan van der Sevensterre (littéralement des sept étoiles) est dans une bien mauvaise situation : son rédacteur en chef demande au jeune journaliste de lui rendre une histoire de Noël publiable avant le lendemain midi, sinon il perdra son emploi. Le ventre creux, et sans argent pour son loyer, Casper-Jan ne trouve pas d’inspiration au café où il passe la Saint-Nicolas seul. Il rentre donc dans sa misérable chambre où une surprise l’attend : une étoile précieuse à sept branches avec un poème. Sans se poser de nombreuses questions sur ce cadeau inespéré, le jeune-homme file le revendre chez un antiquaire. Mais quand il rentre donner son du  à sa logeuse, il se rend compte qu’elle aussi détenait une étoile. Surgit alors une étrange tante, qui lui rappelle l’étymologie de son nom de famille et pense qu’il pourra l’aider à retrouver un trésor en suivant la piste des étoiles…

Livre initiatique intelligent, « la chasse aux étoiles » a le charme un peu suranné d’un Bildungsroman XIXe à la sauce hollandaise. Si l’action n’est pas d’une originalité folle,  l’écriture limpide permet de suivre le naïf héros dans sa quête et le contexte hollandais permet un agréable dépaysement.

Hella Haasse, « La chasse aux étoiles« , Actes Sud, trad. Annie Kroon, 302 p., 22.50 euros. Sortie le 2 février 2011.