« Votre problème n’est pas résolu et autres situations compliqués », Naqdimon Weil nous promène avec humour

11 juin 2018 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

Pour son premier roman Naqdimon Weil nous offre une promenade dans un univers captivant sous forme d’un recueil de nouvelles surnaturelles, cocasses, par instants hilarantes.

9791094135198fs

Le texte est préfacé par Gérald Bronner professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot, membre de l’Institut universitaire de France, prix de la Revue des Deux Mondes et prix Procope des Lumières pour La Démocratie des crédules. Weil fin observateur de notre époque, est chroniqueur politique pour l’hebdomadaire satirique Le Coq des BruyéresSon roman n’en est pas pour autant un manifeste politique, sauf peut être contre une certaine forme de connerie, celle qui ne veut rien voir et n’en veut rien savoir.   

Le recueil qui se veut avant tout une joyeuse fiction regroupe treize histoires de panne mécanique, informatique ou d’inspiration. Treize histoires de bug car dans l’univers foutraque de Naqdimon Weil, rien ne se passe jamais comme prévu.

Parmi ces nouvelles, un succube (personnage de légende qui prend la forme d’une femme pour séduire un homme) entreprend de punir un violeur, dans un Paris vidé de ses Juifs suite à une vague d’antisémitisme le quartier Juif de Saint Paul devient une animation touristique entièrement accomplie par des robots, ou encore dans un monde entièrement vegan, tous les animaux de consommation ont disparu tandis que, chasse proscrite, les forêts regorgent de mammifères et d’oiseaux.

A chaque fois le propos de Weil n’est pas l’outrance ou l’excès mais le bord qui nous intéresse par son effet. Weil cherche à savoir en sociologue de fiction ce qui adviendrait si une congrégation, un groupuscule ou un autre groupe d’influence parvenait à ses fins; en un mot que deviendrait le monde si l’ utopie de certains se réalisait.

Et à chaque fois, avec un humour délicieusement noir.

Extrait : Apres deux longues années à lutter contre un cancer du foie, trop bien traité pour qu’elle puisse partir vite, trop mal suivi pour qu’elle ne souffre pas, elle était enfin delivrée, comme elle le lui avait dit. Apres la mort de son père, sa mere qui n’était pas un symbole de gaiete et de la joie de vivre avait suivi sa pente naturelle ….

Un roman pour un  joyeux week end à passer au soleil avec la plume acide de Naqdimon Weil.

Votre problème n’est pas résolu et autres situations compliqués

de Naqdimon Weil

Editeur Les Passageres

Date de parution mars 2018

17 euros