« Lucie, ou la vocation », thriller au couvent par Maëlle Guillaud

16 août 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Éditrice, Maëlle Guillaud choisit les ordres pour planter le texte introspectif et à suspens de son premier roman. Un portrait de femme intemporel à découvrir à la rentrée littéraire chez Héloïse d’Ormesson.
Note de la rédaction :

La jeune Lucie quitte sa vie d’étudiante et sa meilleure amie de khâgne pour entrer dans les ordres. La foi et sa vocation l’appellent. Et pourtant, mieux la jeune femme renonce à son corps et au monde, plus elle entre dans les coulisses de son couvent et plus l’épreuve lui révèle des secrets insurmontables…

Roman carcéral malgré les élans bien décrits de la foi, Lucie ou la vocation est l’histoire d’un enfermement infernal. Entre thriller et roman psychologique, ce livre met en cause une institution ancienne qui peut flatter certaines perversités. Un livre habité de sentiments contradictoires.
Maëlle Guillaud, Lucie ou la vocation, Eho, 208 p., 16 euros. Sortie le 18 aout 2016.
Visuel : couverture du livre


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: