« Le garçon dans l’ombre », le monde d’illusions de Neil Bartlett

10 mai 2016 Par Marine Stisi | 0 commentaires

Neil Bartlett, homme de théâtre et écrivain, publie chez Actes Sud son cinquième roman, Le garçon dans l’ombre. Traduit une nouvelle fois par Gilbert Cohen-Solal, le roman est une insertion dans la vie de trois personnages foncièrement différents mais réunis autour d’un spectacle fait de magie et d’illusions, sous la lumière éblouissante de Brighton.

Note de la rédaction :

The show must go on

A Londres, en 1952. C’est l’année du couronnement d’Elisabeth II, et pour le fier Mr Brookes, homme de théâtre, magicien et illusionniste, les temps sont durs. Alors qu’un contrat se termine, que son assistante se fait la malle, il court à la recherche d’une solution. Avec chance, il dégotte un contrat de quelques semaines en remplacement dans un théâtre du bord de mer, à Brighton (d’où est originaire Neil Bartlett)… Le spectacle peut et doit continuer, et pour cela, Teddy Brookes ne lésinera devant rien.

Sous son bras, cet antipathique artiste et patron transporte Reggie, un jeune homme orphelin et à l’homosexualité inavouée dont la polio a déformé son corps dans son enfance. Doux, touchant, Reggie parcourt la vie avec quelque part au fond de lui la présence mystique d’une mère qu’il n’a jamais connu.

A ses côtés arrive bien vite Pamela Rose, la nouvelle assistante, belle jeune femme cachant ses souffrances et ses faiblesses derrière un comportement libre et extravagant.

Avec une plume vive et acérée, précise et descriptive, Neil Bartlett offre avec Le garçon dans l’ombre une galerie de personnages atypique, passionnante. La psychologie est profonde et l’immersion, totale. L’auteur joue avec la vérité et les illusions et compose de multiples histoires à tiroirs. Le monde impitoyable du spectacle, des sourires forcés et des artistes sans le sou trouve ici un bien beau témoignage, bercé par la lumière du bord de mer qu’on imagine blanche, mélancolique.

Neil Bartlett, Le garçon dans l’ombre, Editions Actes Sud, 352 pages, 22€.

Date de parution : 13 avril 2016.

Visuel : (c) DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: