« L’Aimant : roman magnétique d’aventures maritimes » de Richard Gaitet : expédition littéraire en haute mer

18 mai 2016 Par Marine Stisi | 0 commentaires

Richard Gaitet, animateur de l’émission littéraire Nova Book Box sur Radio Nova, publie aux Editions Intervalles son troisième livre, un roman d’aventures passionnant et entrainant, L’Aimant : roman magnétique d’aventures maritimes. Un livre qui, en plus d’être un très bel objet, est une véritable expédition littéraire.

Note de la rédaction :

Un roman d’aventures

Partir, prendre le large, mettre les voiles, découvrir le monde, laisser derrière lui le souvenir d’un père absent, d’une mère trop collante… Tel était le rêve de Gabriel Chanteloup, héros attachant mais maladroit du nouveau roman de Richard Gaitet. Tout débute alors que le voilà embarqué sur le Sirius, cargo aux secrets multiples mené par le très charismatique Capitaine Saint-Ogan, et peuplé d’individus aux histoires rocambolesques et romanesques. D’Anvers à Buenos Aires, bien des aventures attendent l’équipage et Gabriel, bien loin de s’imaginer à quelle histoire il vient d’être mêlée.

Sur un malentendu, Gabriel se retrouve tout d’abord aux commandes de la radio du bateau, et l’aventure prend, l’espace d’un instant, des tournures à la Good Morning England. Puis, une escale tourne mal, les catastrophes s’enchainent, et les mystères deviennent de plus en plus pesants. Qui se cache derrière toute cette mascarade ? Et cette crise monétaire qui secoue le monde, qu’a-t-elle à voir dans cette histoire ? Richard Gaitet réussit, comme les grands romans d’aventures, à nous emporter avec lui dans ses dérives, dans ses fantasmes, dans ses histoires sans queue ni tête.

Un roman aux multiples références

Du Sphinx des glaces de Jules Verne et des Aventures d’Arthur Gordon Pym d’Edgar Allan Poe, Richard Gaitet écrit noir sur blanc s’en inspirer directement. Plus qu’une inspiration, il écrirait, d’une certaine manière, la suite de ces deux romans plutôt méconnus d’auteurs pourtant célébrissimes. Prenez, ensuite, un peu de Titanic, pourquoi pas, de Pirates des Caraïbes, ajoutez-y un tantinet des Aventures de Tintin ou de L’Ile aux Trésors, nous y sommes presque.

De plus, le roman est truffé d’anecdotes, de références littéraires diverses, de propositions musicales pointues (la touche Radio Nova), et de références modernes à la pop culture. Le résultat, en y ajoutant également de l’humour, est un livre très facile à lire, très agréable et original, sublimé par les illustrations de Riff Reb’s, auteur notamment d’Hommes à la mer, en 2014.

Richard Gaitet, L’Aimant : roman magnétique d’aventures maritimes, Editions Intervalles, 336 pages, 19€.

Date de parution : 15 avril 2016

Visuel : © DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: