« En finir avec Monica » de Candace Bushnell : en finir avec « Sex and the City » ?

18 juin 2016 Par Marine Stisi | 0 commentaires

Candace Bushnell, auteure à succès de l’incontournable Sex and the City, revient avec un nouveau roman publié chez Albin MichelEn finir avec Monica. L’histoire, c’est celle d’une écrivaine qui, alors qu’elle a créé un personnage mondialement connu dans ses romans, Monica, décide d’en finir avec elle, de tourner la page. Message subliminal ?

Note de la rédaction :

Amour, gloire et beauté

Pandy Wallis a tout pour être heureuse : une carrière à succès (elle a inventé un personnage, Monica, dont les livres et la série sont devenus incontournables), un loft de rêve, des copines avec qui faire la fête à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, un mari riche, célèbre et talentueux… Que demander de plus ?

Voici comment le roman commence. Cette vie idéale, d’un coup, commence à se fissurer. Pandy, la quarantaine, a envie de plus : en finir avec Monica, pour devenir une vraie romancière. Ecrire un livre sérieux. En finir avec Monica pour échapper aux griffes de son couple qui, finalement, n’a rien de si idyllique. S’assumer en tant que femme qui n’a pas besoin d’un homme pour vivre heureuse.

New-York, monde impitoyable

Comme Carrie Bradshaw avant elle, la star incontournable de Sex and the City, Pandy Wallis a fait de New-York son royaume. La grande pomme, la ville qui ne dort jamais, n’a jamais déçu les attentes de Pandy, et c’est dans les endroits les plus à la mode que l’auteure joue sa vie au quotidien. Pourtant, loin de New-York, dans le petit village de Wallis d’où elle est originaire, les vérités éclatent, les masques tombent.

Entourée d’amis tous aussi charismatiques les uns que les autres (d’Henri, un agent haut en couleur à SondraBeth, ex-meilleure amie à moitié déesse à moitié garce), Pandy va faire tourner la roue : en finir avec Monica, envers et contre tous. Tuer Monica, pour vivre en tant que Pandy, enfin.

En finir avec Sex and the City ?

Quand un livre dont le sujet tourne autour d’un best-seller qu’on voudrait oublier est publié par l’auteure elle-même à succès d’une série, les doutes se posent. Candace Bushnell est aurait-elle assez de la marque Sex and the City la suivant où qu’elle aille ? Elle a-t-elle assez des associations perpétuelles à Carrie Bradshaw, de la même manière que Pandy veut sortir de l’influence Monica sur son quotidien ? La question est posée, mais la réponse, elle, reste en suspens…

Candace Bushnell, En finir avec Monica, Editions Albin Michel, 20,90€, 368 pages.

Date de parution : 1er juin 2016

Visuel : © DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: