« Des petites filles modèles… » de Romain Slocombe : quand l’enfance prend fin

24 février 2016 Par Marine Stisi | 0 commentaires

Romain Slocombe, auteur d’une vingtaine de romans, peintre, photographe et illustrateur, publie chez Belfond un remake noir et pervers des Petites filles modèles de la Comtesse de Ségur. Une sacrée remise en question de ses souvenirs d’enfance !

Note de la rédaction :

L’héritage littéraire

Bien que publiés il y a plus d’un siècle et demi, en 1858, par la Comtesse de Ségur, Les Malheurs de Sophie et Les petites filles modèles sont, encore aujourd’hui, de véritables références en matière de littérature enfantine. Personne n’a oublié les bêtises de ces charmantes petites filles. La preuve, Christophe Honoré sort, en avril prochain, son adaptation cinématographique des Malheurs de Sophie.

Invité par la maison d’édition Belfond, Romain Slocombe s’attaque lui aussi à ce classique que sont Les petites filles modèles. La collection Remake de Belfond a en effet pour but que des auteurs puisent dans le patrimoine littéraire, s’en inspirent, et écrivent alors un nouveau roman, dont on ne doit pas perdre la saveur, ni le contexte. Romain Slocombe, ici, a décidé de pousser les jeunes filles en fleur dans le péché, leur donnant un visage pervers, parfois même, monstrueux. Et complètement inattendu.

Et les petites filles devinrent grandes…

En effet, nous ne sommes plus à se soucier, ici, d’un excès de gourmandise, ou d’un jouet cassé, comme il était question chez la Comtesse de Ségur. Les jeunes demoiselles, sous la plume de Romain Slocombe, découvrent les corps des unes et des autres, découvrent la jouissance, la littérature interdite, la culpabilité (et de ce fait, la pénitence et la punition corporelle), ainsi que la sanction brutale du destin.

Du Marquis de Sade à Bram Stocker, et à son éternel Dracula, en passant par les légendes les plus noires de l’Europe de l’Est (notamment à Elisabeth Bathory, dite la Comtesse sanglante, dont la légende dit qu’elle torturait et assassinait des jeunes femmes pour récolter leur sang), Romain Slocombe s’est inspiré avec brio de diverses sources pour écrire son roman. Le résultat est prenant et passionnant. Les jeunes filles en fleurs se dévoilent sous des traits nouveaux, et leurs mères, avec elles, deviennent au fil du livre de véritables figures des temps anciens. Surprenant et allaitant, Des petites filles modèles… vous fera paraître votre souvenir d’enfance bien sage.

Romain Slocombe, Des petites filles modèles…, Belfond, 304 pages, 18€.

Date de parution : 28 janvier 2016

Visuel : (c) DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: