« Dans l’attente de toi », Alexis Jenni romantique et pictural chez L’Iconoclaste

9 août 2016 Par Yaël | 1 commentaire

Alexis Jenni, prix Goncourt pour L’Art Français de la Guerre (lire notre chronique) a décidé avec « L’attente de toi de passer des armes à l’amour. Sa déclaration s’incarne en une jolie visite de musée idéal où la couleur se fait chair. Un livre intéressant, qui a tout d’un d’essai.
Note de la rédaction :

Alors qu’il a du mal à dire à la femme qu’il aime combien il aime partager ses jours et ses nuits, Alexis Jenni prend la plume et lui fait une sorte de visite guidée de son musée imaginaire le plus parfait. Les sentiments très incarnés de l’écrivain trouvent dans la Peinture classique (bon, jusqu’à Picasso mais ça reste très classique) la matière vivante et esthétique qui leur permettent de s’exprimer : des chairs pâles de Rembrandt (qu’il présente comme un parvenu bling bling, un peu à la Mike Leigh avec Mr Turner) à Picasso en passant par Poussin et Rodin, les portraits de femmes célébrées par les peintres sont pour l’écrivain une manière de célébrer la sienne.

On pense au Proust de la fille de Jéthro, on pense un peu aussi à Sollers, mais il y a quelque chose de modeste, touchant et presque pudique dans cette déclaration qui utilise l’art des autres comme couverture, révélateur et exutoire. C’est évidemment très bien écrit, mais il faut avoir envie de lire une conférence sur l’art plus qu’un roman passionné. Un objet original dans une langue vibrante et joliment illustrée, à découvrir chez L’Iconoclaste, cette rentrée littéraire 2016.

Alexis Jenni, Dans l’attente de toi, L’Iconoclaste, 272 p., parution le 7 septembre 2016, 22.50 euros.
visuel : couverture du livre


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Rentrée littéraire : "Dans l...

Laissez un commentaire: