« Chronique d’une fin de règne », la suite de la légende immédiate de Patrick Rambaud

26 février 2017 Par
Yaël
| 0 commentaires

Cela fait presque dix ans que Patrick Rambaud chronique « à l’ancienne » les péripéties du pouvoir en République Française. Après Nicolas 1ier, François « le petit » est le héros des derniers livres de l’écrivain. Et la cuvée « Chronique d’une fin de règne » paraît le 1ier mars chez Grasset. Le modèle s’essouffle un peu malgré l’effet toujours épatant de distance provoqué par brouillage des mœurs et des temps. 

grasset

François « le petit » monte donc sur une estrade en « état d’urgence » et prenant son rôle de monarque très au sérieux face aux guerres nouvelles qui menacent son pays. Autour de lui s’activent des maréchaux et conseillers peu perspicaces, tandis qu’à droite Nicolas 1ier fait des mea culpa « à la mode » pour reprendre le pouvoir. Mais le Duc de Sablé ne serait-il pas aussi dans la course?

Récit de notre vie politique des derniers 15 mois, Chronique d’une fin de règne mêle le loufoque et l’apocalyptique et nous fait revivre comme un trauma trop proche les attentats du 13 novembres et les péripéties du pouvoir. L’effet narratif surprend et amuse encore mais l’effet loupe diminue un peu dans cette fresque qui s’amenuise et semble répéter une histoire que nous ne connaissons que trop bien. Amusant mais moins cathartique ou bouffon au sens noble du terme que les précédents opus.

Patrick Rambaud, Chronique d’une fin de règne, Grasset, 240 p., 16.50 euros. Sortie le 1ier mars 2017.

visuel : couverture du livre


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *