« Celle que vous croyez »: Camille Laurens, féministe 2.0

22 janvier 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Camille Laurens, auteur de Dans ces bras là et de Encore et jamais, met en scène une femme de 48 ans qui se fait passer pour une autre sur facebook afin de séduire son amant volage. Un roman habité par une colère touchante et qui nous rappelle que la cause des femmes a encore bien du chemin à faire, même en 2016 et même en France.
Note de la rédaction :

A 48 ans, Claire est divorcée, mère et a pour amant un type aussi sexy que narcissique, un peu plus jeune qu’elle. Pour le surveiller elle s’invente un profil de belle brune dans la fleur de sa vingtaine et séduit via facebook son amant volage sous pseudo. Mais elle se prend au jeu du brouillage des identités et finit par s’abîmer elle-même entre fiction et réalité.

Habilement structuré en deux parties : l’entretien avec le psy et la longue lettre-journal de bord, le texte de Camille Laurens brouille, au cœur même du roman, les frontières entre fiction et réalité de son héroïne, condamné dès l’origine pour avoir dépassé la limite d’âge qui permet à une femme de rester désirable. Une réflexion douloureuse et colérique sur le sort fait aux femmes dans nos sociétés démocratiques où elles ont le droit de vote mais pas celui de vieillir, puisque selon l’héroïne, à la cinquantaine, les hommes leurs disent littéralement « Va mourir! ». Un texte intelligent, original et dur.

Camille Laurens, Celle que vous croyez, Gallimard, 192 p., 17.50 euros. Sortie le 01/01/2016.

visuel : couverture du livre et photo officielle de l’auteure


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: