Ray Davies Americana : Les Kinks, la route, le riff parfait

6 février 2017 Par
Jean-Christophe Mary
| 0 commentaires

A travers un regard profondément british, leader des Kinks explore ici ses sentiments complexes envers les USA ce pays qui l’inspire et le trouble à la fois.
730047b4-8d9c-4eb9-8776-740b268a627b

« You Really Got Me », « All Day and All of the Night » ou « Lola ». Ces hymnes pop rock ont été composés pars Ray Davies cofondateur des Kinks, ce groupe britannique qui aura inspiré des générations de musiciens – des Who aux Clash, de Black Sabbath, Blur et Jam aux Ramones. Véritable icône du rock, mélodiste et parolier à la finesse inégalée, Ray Davies aura signé une trentaine d’albums dotés de titres aux rifts imparables. Grand observateur social, il a su peindre le quotidien de ses contemporains avec une ironie mordante. Cette autobiographie nous donne un aperçu de l’histoire du groupe, mais surtout permet de mieux cerner la personnalité du compositeur interprète qui se dévoile un peu plus, à travers sa relation amour et haine avec les USA. A travers Americana, l’auteur nous donne un récit à la première personne pure, avec des détails complets et honnêtes, des expériences de Davies en Amérique. Avec candeur, humour et fulgurance, il nous entraine dans un road trip étonnant et dévoile le sens profond que revêtent pour lui la musique, la gloire et l’Amérique. Dans ce récit non chronologique parfois très critique sur l’industrie du disque, on croise des personnages mythiques de la culture rock, tels Keith Richards ou David Bowie. Le livre a pour toile de fond la Nouvelle-Orléans, où Ray Davies a déménagé au début des années 2000 pour absorber l’ouverture culturelle de la ville qui lui avait échappé quand il vivait entre les grands espaces commerciaux à New York et Los Angeles. Malheureusement, son séjour n’a pas toujours été radieux. En 2004, au mauvais endroit et au mauvais moment il est abattu et gravement blessé par balle lors d’une tentative de vol. Longtemps passé sous silence cet événement violent qui changea le cours de sa vie, est raconté ici en parallèle avec l’histoire étonnante des Kinks aux Etats Unis, à commencer par leur malheureuse tournée de 1965 et l’interdiction qui les a maintenus hors du pays jusqu’en 1969. Le livre contient de nombreuses anecdotes, tel ce carnet de bord sur la route qu’il tient mois par mois lors de leur tournée américaine en 1977 lorsque le groupe a le droit de retourner aux USA, mais également moult détails sur les interactions avec les patrons américains du music business tels Bill Graham et Clive Davis. Pour un jeune musicien ayant grandi dans l’austérité de l’Angleterre d’après-guerre, l’Amérique ressemblait à un pays de cocagne. Mais cette Amérique fantasmée à laquelle Ray Davies est confronté le fait vite déchanté. Face aux des enjeux financiers parfois énormes, les affaires du rock and roll sont gérées par des « adultes ». Un témoignage précieux sur les liens sociaux et culturels entre la Grande Bretagne et les Etats-Unis.

Jean-Christophe Mary

Genre : Musique
Collection : Castor Music
Broche 348 pages


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *