« Penser dans un monde mauvais » de Geoffroy de Lagasnerie, repolitiser les discours en sciences humaines et sociales

9 février 2017 Par
Alice Aigrain
| 0 commentaires

Penser dans un monde mauvais est un précis éthique autant qu’une méthode d’épistémologie radicale, tranchante mais aussi utile et nécessaire. Rédigé par l’un des philosophes et sociologues les plus importants de la jeune génération, l’ouvrage s’adresse à tous ceux – écrivains, chercheurs, enseignants, savants… – qui par leur pratique construisent un discours. Geoffroy de Lagasnerie questionne la responsabilité politique et éthique de chacun de ces créateurs de savoir. Le postulat de départ est simple et pourtant rarement posé de façon aussi explicite : comment développer une forme de pensée dans un monde mauvais, marqué par la violence et l’injustice ?