Irène Nemirovsky et la question de la haine de soi, par Susan Rubin Suleiman

12 septembre 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Dans un essai épais et apologétique, l’essayiste américaine Susan Rubin Suleiman revient sur la question de l’antisémitisme de Irène Némirovsky, auteure juive d’origine russe qui a connu le succès dans des revues d’extrême droite en France avant d’être arrêtée et déportée en tant que juive à Auschwitz. Alors que le succès posthume de Suite Française, prix Renaudot en 2004 a présidé au retour en grâce de Irène Némirovsky, que penser de ses romans à succès d’époque comme David Golder qui répandent des clichés antisémites?

Pour lire l’article que nous avions consacré à la question juive de Irène Némirivsky à l’occasion de l’exposition que lui consacrait le Mémorial de la Shoah en 2010, c’est ici.