« A la table des diplomates » : l’Histoire de France par le Menu

25 décembre 2016 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Les éditions de l’Iconoclaste ont publié ce automne A la table des diplomates, une somme savoureuse d’Histoire et de Cuisine. Allant des agapes de François Iier au repas d’ouverture de la COP21, ce Beau-livre aussi intelligent qu’appétissant permet de retracer quelques épisodes clés de la diplomatie Française – au regard de la Gastronomie.

tables-des-diplomates
Sous la direction de Laurent Stefanini qui commence et clôt l’ouvrage, de grands historiens rencontrent donc de grands chefs pour nous brosser le portrait parallèle de la grande diplomatie et de la grande gastronomie français à travers une douzaine d’épisodes qui commencent avec le menu au sommet entre Henri VIII Tudor et François Iier en 1520 pour se terminer avec le repas d’ouverture de la COP 21 (où il avait du poulet, fermier, certes mais de la viande). Chaque épisode vient marquer un moment important de l’Histoire de la diplomatie française.

Evidemment, il y a bien plus de matière à partir de Napoléon et 1918 arrive à peu près au milieu du livre, si bien que la table des diplomates ne retrace peut-être pas tout à fait TOUTE l’Histoire de France, mais on en apprend beaucoup : par exemple que dès le 16e siècle la « nouvelle » gastronomie française faisait le tour d’Europe, ou bien comment faire un « Montansier », pâtisserie à la mode au 17e siècle avec de la semoule et des amandes (selon la recette d’Alain Dutournier).

Plusieurs historiens (Hélène Carrère d’Encausse, Maurice Vaisse, André Kaspi) et institutionnels (Isabelle de Richefort, Hubert Védrine…) viennent contextualiser chaque épisode de table et des chefs de grand renom (Stéphanie Le Quellec, Thierry Marx, Pierre TroisGros…) proposent à chaque fois des recettes dans l’esprit du repas historique. Une somme gourmande à s’offrir ou à offrir sans modération.

A la table des diplomates, dir. Laurent Stefaninin, Editions de l’Iconoclaste, 336 p., 39 euros. Sortie le 12 octobre 2016.

Note : A la table des diplomates est illustré de nombreux menus, dont certains sont en cemoment visibles à l’exposition L’Histoire se met à table qui met en scène 200 menus des collections de Maurice Sacré au Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux.

visuel : couverture du livre