« Amours sur mesure » de Mathieu Bermann, Ensemble ? C’est tout ?

18 août 2016 Par Jérôme Avenas | 0 commentaires

Un garçon, en couple « atypique » avec une fille (Lisa), raconte sa rencontre avec Valentin. Coucheront-ils ensemble ? Feront-ils l’amour ? Se contenteront-ils d’un plan cul ? Une amitié amoureuse (« pourquoi pas ? »). Dans ce premier roman, publié chez P.O.L, Mathieu Bermann épuise le glossaire des amours d’aujourd’hui.

Note de la rédaction :

Dès le début, le narrateur nous explique que « ensemble, nous le sommes avec Lisa depuis suffisamment longtemps pour nous permettre de ne pas l’être au sens où l’entendent les gens. » La questions se pose, alors, de savoir de quelle manière il convient de nommer et définir le lien qui peut unir deux êtres. À travers un récit en forme d’autobiographie qui mêle les souvenirs des années de « formation » avec le présent, le narrateur explore le lexique des couples contemporains. « Ensemble », « union libre », « fréquenter », « ménage à trois », « fiancer », que signifient ces mots aujourd’hui ? Chacun peut-il en donner une définition personnelle selon ses désirs et son expérience ? Existe-t’il un sens commun ou bien tout en matière d’amour doit-il rester particulier ? Les personnages de Mathieu Bermann cherchent, tâtonnent, explorent la confusion des sentiments. Dans une société où les puritanismes reviennent en force « la liberté sexuelle peut prendre de drôles de tournures ». Le nec plus ultra, serait peut-être de ne pas baiser avec ceux que l’on aime, qui sait ?

Si le récit – et c’est fâcheux – a tendance à s’enrouler autour de lui-même jusqu’à l’asphyxie, si le dessin des personnages manque parfois de précision, Mathieu Bermann écrit ce coup d’essai avec beaucoup d’élégance. On a été très ému par le personnage de Luca, trait d’union entre le passé et le présent, lien entre Lisa et le narrateur, au point de regretter, une fois refermé, que le livre ne soit pas centré sur ces trois-là.

Mathieu Bermann, Amours sur mesure, P.O.L, août 2016,  160 pages, 12€

visuel : couverture du livre


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: