55d2e4df6c4a181d07e935672382b0b6 Festival de Sablé
No Lieux connected

No Lieux connected
Du 22 août 2017 au 27 août 2017 | Tarif : 5 à 35 €

DESCRIPTION

Une édition orientée ?

L’Orientalisme est très en vogue au tournant du Grand Siècle vers celui des Lumières. Des années 1670, qui assistent à la création du Bourgeois gentilhomme et à ses turqueries à celle des Indes galantes en 1735, en passant par la traduction d’Antoine Galland des 1001 nuits et la publication des Lettres persanes, l’Occident découvre ébahi cette porte ouverte sur l’Orient. Pour les arts et les lettres, elle devient une source d’inspiration inépuisable dont le public raffole. Le sérail, ce salon enchanteur et enchanté, est un lieu dans lequel pierreries, sofas et sorbets sont autant de signes d’un exotisme imaginaire et fantasque. Des transcriptions de musique orientale sont rapportées par des musiciens voyageurs curieux et circulent dans toute l’Europe. Les compositeurs eux-mêmes en viennent à évoquer l’Orient dans leurs musiques par des emprunts de styles ou de titres en référence à cet univers fantasmé. Les productions artistiques se tournent vers le levant et se teintent d’une saveur inédite évoquant l’Empire ottoman et ses sultans, les grands Vizirs, le Royaume des Perses… De nombreuses compositions naissent de cet engouement et s’en inspirent. C’est le cas du répertoire florissant de la musique française, à laquelle l’édition 2017 du Festival de Sablé réserve une place de choix. Ces découvertes – portées avec conviction par les plus grands noms de la musique baroque française et par de jeunes artistes au talent prometteur – nous permettent d’aller, en musique, à la rencontre de cet ailleurs merveilleux, un temps rêvé par l’Occident.