Exposition : Cassis, calanques et vignobles
No Lieux connected

No Lieux connected
Du 14 avril 2018 au 09 juin 2018 |

DESCRIPTION

La Ville de Cassis organise une nouvelle exposition au Musée Municipal Méditerranéen d’Arts et de Traditions Populaires de Cassis intitulée « Calanques et Vignobles de Cassis ».

Cette exposition met à l’honneur un artiste peintre, calligraphe chinois JI DAHAI. Depuis son arrivée en France en 2005, le peintre-poète chinois JI Dahai est fasciné par la lumière méditerranéenne et le charme de Cassis et de ses calanques. Tout commence par la rencontre avec Monsieur Jason Lin, ancien directeur de la société Baudouin, spécialiste des moteurs de bateaux. Cet homme souriant et d’une profonde humanité, a invité l’artiste ainsi que sa famille de venir à Cassis. Pendant plusieurs années, la petite ville de Cassis devient un refuge et un lieu de méditation pour le peintre. Il a réalisé une série de plus de 100 œuvres dont une partie est exposée ici au Musée d’Art et de Traditions Populaires de Cassis.
Pour exprimer la lumière insaisissable des calanques et celle de son for intérieur, JI Dahai a choisi le papier doré comme support. Utilisé autrefois dans les enluminures en Occident, le papier doré était aussi utilisé dans la peinture du bouddhisme zen en Asie.

La forme de présentation est choisie pour son symbolisme chinois : Le ciel est rond, la terre est carrée, ce que nous appelons en Occident la nature. Entre le ciel et la terre, l’homme cherche à rejoindre le Sacré. Pour cela, il doit méditer et se libérer de ses pensées pour atteindre le vide. Il ouvre ainsi son cœur et s’émerveille à chaque brin d’herbe autour de lui.

A travers chaque petit détail de la nature, il peut embrasser l’Univers. Ceux qui sont infiniment grands sont le même que ceux qui sont en nous, de l’infiniment petits.

Quand nous regardons à travers le hublot d’un bateau, ou dans une longue-vue, la mer Méditerranée et ses calanques sont pour nous l’amour que nous avons chacun au plus profond de nous-même. Nous avons le choix de la garder pour nous ou de le donner à l’autrui.

JI Dahai, artiste-auteur, peintre-calligraphe et poète chinois est aujourd’hui installé dans la cité romaine d’Arles. Président de l’Association de la Cour des Calligraphes, il enseigne la calligraphie chinoise et partage ainsi sa passion de l’art du pinceau.

L’exposition, ouverte au public le samedi 14 avril 2018, sera présentée 9 juin 2018, au Musée (04 42 18 36 78), place Baragnon, du mercredi au samedi de 10h00 à 12h30 et de 14h30 à 17h30.